Marchés français ouverture 6 h 54 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0553
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 878,20
    +371,31 (+1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    685,89
    +443,21 (+182,63 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Norme Euro 7: comment Bruxelles rend la voiture de moins en moins démocratique

Le 20 juillet, la Commission fera une proposition sur la future norme Euro 7, qui va encore sacrément renchérir les voitures et les utilitaires légers. La voiture accessible au plus grand nombre? Ca risque d'être fini.

La pourrait "rendre la voiture thermique aussi coûteuse que l’électrique", explique à Challenges Vincent Cobée, directeur de Citroën. "Euro 7 risque de fortement renchérir les véhicules", abonde Jean-Philippe Imparato, nouveau patron d’Alfa Romeo (Stellantis) et ex-directeur de Peugeot. Ce sera "1.000 euros supplémentaires", précise Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie de Renault. "En l’état, la norme Euro 7 va au-delà des simples règles de la physique ! Elle rendrait tout simplement impossible la poursuite de la fabrication de voitures thermiques", lâchait, il y a un an, Carlos Tavares dans une interview au Figaro.

Le précisait : "On ne peut pas se contenter d’agiter le chiffon rouge de l’urgence du réchauffement climatique et détruire l’industrie sur laquelle on compte justement pour le combattre!" Les exigences "conduiraient à un renchérissement du prix des véhicules jusqu’à 30% dans le cas des véhicules d’entrée de gamme", souligne pour sa part la PFA (Plateforme automobile). D’ailleurs, le créneau des petites voitures d’entrée de gamme à mini-prix a en grande partie disparu ces dernières années. La production des Opel Karl, Ford Ka, Citroën C1, Peugeot 108, a été interrompue. La "Renault Twingo ne sera pas remplacée", assurait dernièrement Luca De Meo, directeur général de Renault. Seules résistent encore les Dacia Sandero et Fiat Panda.

Verdict le 20 juillet

L’ impact de la nouvelle norme aura pour effet "d’affecter gravement (d’entrée de gamme),poussant dès lors les consommateurs à se tourner vers le marché des véhicules d’occasion. La contraction du marché des véhicules neufs ainsi induite serait contre-productive au regard des politiques de lutte contre la pollution de l’air", indique encore la PFA. Un groupe d'experts baptisé Clove (Consortium for Ultra Low Vehicle Emissions) a rendu une première copie extrêmement dure en avril 2021, qui a sidéré l’industrie automobile. La Commission va, sur ces bases, élaborer une proposition, laquelle sera ren[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles