La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 753,55
    -82,52 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Quand le Nord sera devenu le cœur de l'industrie automobile européenne

·1 min de lecture

La voiture qui obéit au doigt et à l’œil, ce n’est pas de la science-fiction. Dourdin, une entreprise familiale de Saint André-lez-Lille dans les Hauts-de-France, la promet pour 2024 ou 2025. Présente aussi en Turquie, au Portugal et en Roumanie, la PME de 850 salariés est un expert reconnu des pièces décoratives pour l’intérieur et l’extérieur des véhicules: films adhésifs flatteurs pour l’habitacle, habillage des bas de porte, embellissement des pare-chocs… Mais l’entreprise aura demain une nouvelle corde à son arc. Son site nordiste développera des "surfaces intelligentes" pour voitures électriques et autonomes. "On pourra faire apparaître des informations ou déclencher une action en effleurant le tableau de bord ou le panneau d’une portière, et choisir un décor intérieur, faire bouger un siège ou un rétroviseur...", décrit Marc Dourdin, le directeur général.

Demain, il y a fort à parier que ce genre d’innovation "made in Hauts-de-France" se multipliera. Car d’ici à 2025-2030, la région sera devenue l’un des principaux pôles européens de développement de la voiture du futur : électrique, connectée et, du moins pour la mobilité urbaine, capable de se déplacer sans les manœuvres d’un conducteur. Le timing est serré : la Commission européenne ne vient-elle pas de proposer d’interdire la vente des voitures thermiques dès 2035 ?

"Préparer le futur électrique est une priorité pour la région depuis trois ou quatre ans, mais nous ne nous attendions pas à une transformation aussi rapide", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix de l'essence : le gouvernement étudie des "mesures de protection"
Michel-Edouard Leclerc prêt à baisser le prix de l'essence, si l'Etat baisse les taxes
Dans l’Yonne, de nouvelles victimes de l’arnaque "à l’irlandaise"
Prix de l’essence : Barbara Pompili demande aux distributeurs de réduire leurs marges
Brexit, Covid-19, manque de puces… le marché auto du Royaume-Uni va broyer du noir jusqu’en 2022 !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles