Nord : Mélenchon dénonce les « violences policières contre les travailleurs » en grève de Vertbaudet

Nord : Mélenchon dénonce les « violences policières contre les travailleurs » en grève de Vertbaudet

MOBILISATION - Le leader des Insoumis était lundi à Tourcoing pour un rassemblement de soutien aux salariés de Vertbaudet, en grève depuis plus de deux mois pour leurs salaires

Le leader des Insoumis Jean-Luc Mélenchon a dénoncé lundi, à Tourcoing, les «violences policières contre les travailleurs » lors d'un rassemblement de soutien aux salariés de Vertbaudet, en grève depuis plus de deux mois pour leurs salaires, un mouvement qu'il a qualifié d'« exemplaire».

Ce rassemblement a fédéré devant le siège social de l'enseigne de puériculture militants CGT et représentants des partis de gauche. «Nous savons qu'aujourd'hui, le plus grande concentration de la classe ouvrière de ce pays, ce sont les plateformes logistiques et qu'on y expérimente un rapport particulier au travail : mal-payés, intérimaires, racisés et ainsi de suite !», a lancé Mélenchon, appelant à suivre l'appel au boycott de Vertbaudet lancé par la CGT.

«Nous ne pouvons pas accepter les violences policières contre les travailleurs» a-t-il également pointé. «La police à laquelle je rêve, c'est la police de la République, celle qui respecte, (...) pas une police qui bat les femmes, pas une police qui tord le cou, qui étrangle.»

Des « policiers en civil »

Les tensions sont vives ces dernières semaines autour de ce mouvement de grève, qui concerne environ 70 salariés sur 327. Les grévistes de l'entrepôt de Marquette-lez-Lille ont été délogés à plusieurs reprises de leu(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nord : Un délégué CGT arrêté par la police ou kidnappé par des inconnus ?
Nord : Des salariés de VertBaudet entament leur deuxième mois de grève, un conflit inédit pour l’enseigne
Nord : Le piquet de grève chez Vertbaudet de nouveau évacué par la police