La bourse ferme dans 5 h 53 min
  • CAC 40

    5 941,66
    +5,24 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 430,02
    -3,43 (-0,10 %)
     
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    0,9807
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 720,60
    -0,20 (-0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    20 392,82
    -327,35 (-1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,01
    -8,11 (-1,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,92
    +0,47 (+0,53 %)
     
  • DAX

    12 476,42
    +5,64 (+0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 008,38
    +11,11 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 116,11
    -195,19 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    17 740,05
    -272,10 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,1201
    +0,0032 (+0,29 %)
     

Le nord de l'Algérie meurtri par des incendies dans plusieurs villes

© AP (archives)

Des feux de forêt dans 14 départements du nord de l'Algérie ont fait au moins 38 morts et plus de deux cents blessés. De nombreuses familles ont dû fuir leurs habitations et des routes ont été coupées.

Après la France et le Portugal, l'Algérie n'est pas épargnée par les incendies. Au moins 38 personnes ont péri et plusieurs dizaines ont été blessées dans des feux de forêt qui ont touché 14 départements du nord du pays, selon un nouveau bilan établi jeudi 18 août sur la base de sources officielles et de témoignages de journalistes interrogés par l'AFP.

Le bilan des incendies de ces derniers jours s'est alourdi avec 30 morts dans la zone d'El Tarf, dans l'Extrême-Est, près de la frontière avec la Tunisie, cinq à Souk Ahras, deux femmes à Sétif et une personne à Guelma, dans l'Est, selon la protection civile, des journalistes locaux et la télévision Ennahar.

En outre, plus de 200 personnes ont été blessées, selon des médias locaux. Sur la route vers El Kala, près de El Tarf, une ville de 100 000 habitants, "une tornade de feu a tout emporté en quelques secondes, la plupart des personnes qui sont mortes ont été encerclées alors qu'elles visitaient un parc animalier", a décrit à l'AFP un journaliste local.

Des familles déplacées, des routes fermées

Un précédent bilan de la protection civile faisait état de quatre personnes brûlées à divers degrés et 41 autres souffrant de difficultés respiratoires à Souk Ahras, autre ville frontalière de la Tunisie. Des images impressionnantes montraient des habitants de cette ville fuyant leurs maisons face aux flammes.

Selon les médias locaux, plus de 350 familles ont fui leurs maisons à Souk Ahras. La gendarmerie a fermé plusieurs routes à cause des incendies.

"Trente-neuf incendies dans 14 wilayas (préfectures) sont en cours", a indiqué la protection civile, en précisant que la wilaya d'El Tarf enregistre le plus grand nombre d'incendies, avec 16 feux dont un bon nombre toujours en cours.

Des hélicoptères bombardiers d'eau sont intervenus dans trois préfectures, dont Souk Ahras.

Plus d'une centaine d'incendies en août

Depuis le début du mois d'août, 106 incendies ont éclaté, détruisant 800 hectares de forêt et 1 800 hectares de taillis, a précisé le ministre de l'Intérieur.

"Certains de ces incendies sont provoqués", a affirmé Kamel Beldjoud.

Pays le plus étendu d'Afrique, l'Algérie ne compte que 4,1 millions d'hectares de forêts, avec un maigre taux de reboisement de 1,76 %. Chaque année, le nord du pays est touché par des feux de forêt, mais ce phénomène s'accentue d'année en année sous l'effet aussi des changements climatiques.

L'été 2021 a été le plus meurtrier. Au moins 90 personnes sont mortes dans des feux de forêt qui ont ravagé le nord du pays, où plus de 100 000 hectares de taillis sont partis en fumée.

Le réchauffement du climat augmente la probabilité des canicules et des sécheresses et par ricochet, des incendies.

Avec AFP