La bourse ferme dans 8 h 9 min
  • CAC 40

    5 776,29
    -7,12 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 347,22
    -1,38 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9687
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 650,50
    -5,10 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    19 392,26
    -416,04 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    430,27
    -14,26 (-3,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,97
    -0,77 (-0,98 %)
     
  • DAX

    12 253,11
    -31,08 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,42
    +25,82 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,64
    -123,63 (-0,69 %)
     
  • GBP/USD

    1,0686
    -0,0170 (-1,57 %)
     

Nord : Une filière irako-kurde de passeurs de migrants vers le Royaume-Uni démantelée

ENQUÊTE - Sept personnes ont été interpellées et une grosse quantité de matériel nautique a été saisie lors d’une opération de police de lutte contre l’immigration illégale dans le nord de la France

Lundi, une importante filière irako-kurde de passeurs de migrants vers la Grande-Bretagne a été démantelée. L’opération, qui s’est déroulée dans le Nord, a conduit à la plus grosse saisie de matériels nautiques jamais réalisée en France, a annoncé, jeudi, le patron de l’Ocriest.

Au cours de cette opération, les enquêteurs ont découvert, dans la banlieue nord de Lille, « une vraie usine à fourniture de matériels nautiques », a expliqué à Xavier Delrieu, chef de l’Ocriest, l’office central spécialisé dans la lutte contre l’immigration irrégulière. Il y avait « 13 bateaux pouvant transporter 50 migrants chacun, 14 moteurs de bateaux, 700 gilets de sauvetage, une centaine de gonfleurs, 700 litres de carburant ».

Plus de six millions d’euros encaissés depuis cet été

Sept personnes ont été interpellées, quatre hommes et trois femmes. Six sont déférées jeudi devant la justice, une femme ayant été remise en liberté. Trois hommes sont irako-kurdes, les autres, un homme et deux femmes, sont français.

Les enquêteurs ont établi que depuis l’été, les malfaiteurs avaient réalisé 80 traversées dont 50 réussies. Ils empochaient « 80.000 euros par traversée ». L’enquête a débuté en janvier sur la base d’un r(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Recyclage : Que deviennent les milliers de tonnes de panneaux solaires en fin de vie ?
Crise énergétique : « On est en train de vivre un drame », estime le patron de l'aquarium Nausicaa
Hauts-de-France : L’eau du robinet mise sous surveillance dans 105 villes de la région