La bourse ferme dans 34 min
  • CAC 40

    5 810,12
    +0,39 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 699,22
    -8,50 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    31 452,74
    +61,22 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,2074
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 703,80
    -29,80 (-1,72 %)
     
  • BTC-EUR

    41 977,41
    +998,72 (+2,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,63
    +25,54 (+2,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,30
    +1,55 (+2,59 %)
     
  • DAX

    14 019,45
    -20,35 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    6 644,22
    +30,47 (+0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 198,91
    -159,88 (-1,20 %)
     
  • S&P 500

    3 851,72
    -18,57 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3960
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Dans le Nord, des escrocs proposent aux personnes âgées d'être vaccinées à domicile

·1 min de lecture

Près d'1,2 million d'injections du vaccin contre le coronavirus - seconde dose comprise - ont été recensées en France depuis fin décembre, selon les derniers chiffres communiqués par le gouvernement. Mais beaucoup doivent encore attendre leur tour, et des arnaques misant sur l'impatience des populations fragiles voient le jour. À Houdain, près de Béthune, la mairie tire ainsi la sonnette d'alarme : des escrocs appellent des personnes âgées pour leur proposer une "vaccination" à domicile. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 27 janvier

Aucune victime de l'arnaque recensée pour l'instant

"La première réaction des personnes, c'est : 'Bon, on est content, on va être vacciné'. Et puis la deuxième réaction, ça a été : 'Non, mais c'est quand même bizarre'", raconte au micro d'Europe 1 Isabelle Levent, maire d'Houdain. "Donc, les personnes ont eu le bon réflexe d'appeler soit leur commune, soit leur médecin, pour demander des renseignement. Et on a dit tout de suite : 'Non, ce n'est pas possible.'"

Car pour se faire vacciner, il n'existe qu'une option : prendre rendez-vous dans un des centres mis en place par les autorités locales. Au bout du fil, les interlocuteurs des personnes ciblées semblaient pourtant sérieux, selon les différents témoignages recueillis par la mairie. Mais heureusement, aucune victime de ce qui semble être une nouvelle arnaque de vols par ruse n'a pour l'heure été recensée. 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place po...


Lire la suite sur Europe1