La bourse ferme dans 2 h 23 min
  • CAC 40

    6 354,03
    +65,70 (+1,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 988,47
    +36,02 (+0,91 %)
     
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2134
    +0,0050 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 837,90
    +13,90 (+0,76 %)
     
  • BTC-EUR

    41 470,25
    -287,51 (-0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,80
    +8,89 (+0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,44
    +0,62 (+0,97 %)
     
  • DAX

    15 313,30
    +113,62 (+0,75 %)
     
  • FTSE 100

    7 014,57
    +51,24 (+0,74 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4081
    +0,0029 (+0,21 %)
     

Une nonagénaire victime d'une arnaque à 27 millions d'euros à Hong Kong

·1 min de lecture

A Hong Kong, les personnes âgées sont souvent la cible d'escrocs profitant de leur vulnérabilité pour les contraindre à faire des virements ou des investissements douteux. Cette fois, la victime était une nonagénaire vivant au Peak, le quartier le plus chic de la ville, situé sur une des montagnes surplombant l'île de Hong Kong, a indiqué mardi 20 avril la police.

Les escrocs ont contacté l'été dernier la dame en se faisant passer pour des responsables des services de sécurité chinois, et en lui affirmant que son identité avait été frauduleusement utilisée dans une affaires criminelle en Chine continentale. Ils lui ont dit qu'elle devrait effectuer des virements sur des comptes détenus par les pseudos enquêteurs, et ce pour protéger sa fortune et aux fins d'investigations, rapporte le South China Morning Post en citant des sources policières.

>> A lire aussi - Une septuagénaire arnaquée de plusieurs dizaines de milliers d’euros par un faux séducteur en ligne

La police a précisé que plusieurs jours après, une personne s'était présentée au domicile de la victime pour lui remettre un téléphone et une carte SIM avec laquelle elle devait communiquer avec les agents de sécurité présumés qui l'ont ensuite persuadée de réaliser 11 virements bancaires. Sur une période de cinq mois, la dame a viré un total de 250 millions de dollars hongkongais (27 millions d'euros), soit la somme la plus importante jamais dérobée à Hong Kong dans une arnaque téléphonique.

>> A lire aussi - Des personnes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaque aux assurances-vie : le juteux business d'un banquier
Un Belge découvre une carte Pokémon rarissime à 415.000 euros, mais refuse de la céder
RSA, allocations chômage… les prestations sociales plus efficaces à court terme que les impôts pour maintenir le niveau de vie
Le non coté, une nouvelle solution pour doper votre assurance vie
Une reine de l'arnaque arrêtée à Toulouse