Marchés français ouverture 18 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1658
    +0,0039 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    25 767,89
    +358,14 (+1,41 %)
     
  • BTC-EUR

    53 291,23
    -523,25 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,11
    -1,53 (-0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

De nombreux Indiens contraints de vendre leur or face à l’explosion de la pauvreté et des prix de l’énergie

·1 min de lecture

Peu de gens aiment l'or autant que les Indiens. Et pourtant, beaucoup doivent s'en séparer aujourd'hui. Dans l'animation du bazar aux bijoux de Bombay, Kavita Jogani, la mort dans l'âme, essaie de tirer le meilleur prix avant de céder ses bracelets de mariage. Comme elle, des milliers d'Indiens se trouvent contraints, pour surmonter la crise économique, de se séparer de leur biens en or, souvent chargés de souvenirs intimes. Dans le pays, aucun mariage indien ne saurait être réussi sans son pesant d'or. C'est le moment que choisissent les familles pour mettre une partie de leurs économies à l'abri en les changeant en lingots, colliers, bagues, bracelets et autres objets en or, suprême valeur refuge.

Et si les économistes voient le rebond de la croissance de la troisième plus grande économie d'Asie après un recul historique résultant de la bataille contre le Covid-19, les Indiens restent nombreux à ne pas en sentir les effets. "Nous traversons une crise financière très (grave) à cause de la pandémie. Pour faire face à nos dépenses, je n'ai pas d'autre choix que de vendre de l'or", confie Kavita Jogani, fabricante de vêtements. Elle dépose ses huit bracelets en or sur un plateau de velours et attend nerveusement l'expertise et l'offre du bijoutier.

"J'avais acheté ces bracelets avant mon mariage, il y a 23 ans", se souvient cette femme de 45 ans. Son commerce a durement souffert des différents confinements depuis mars 2020 et à présent elle peine à honorer les factures de l'entreprise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Revenu brut disponible : définition, calcul et utilisation
Réchauffement climatique : le passage aux énergies renouvelables trop lent, l’AIE tire la sonnette d'alarme
L’Algérie va enfin reprendre le transport maritime de voyageurs avec la France !
Etats-Unis : le Congrès relève le plafond de la dette jusqu'à la fin de l'année
Gare à ces contrats d’énergie risqués, les recherches immobilières en chute libre... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles