La bourse ferme dans 26 min
  • CAC 40

    5 811,24
    +1,51 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 699,62
    -8,10 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    31 476,19
    +84,67 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2076
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 707,80
    -25,80 (-1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    42 126,83
    +1 261,27 (+3,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,49
    +30,39 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,50
    +1,75 (+2,93 %)
     
  • DAX

    14 021,95
    -17,85 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    6 649,20
    +35,45 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    13 244,82
    -113,97 (-0,85 %)
     
  • S&P 500

    3 858,32
    -11,97 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3977
    +0,0021 (+0,15 %)
     

Nokia et Vodafone explosent le record de vitesse haut débit

Edward Back, Journaliste hi-tech
·1 min de lecture

Nokia et Vodafone se sont associés pour développer une nouvelle technologie sur réseau optique passif (PON) qui pousse le débit maximal à 100 gigabits par seconde (Gbps). Cela représente une multiplication par dix du débit par rapport aux meilleurs réseaux fibrés actuellement déployés, et environ 5.000 fois la vitesse d’une connexion ADSL2+.

La technologie PON repose sur la mutualisation d’une partie du réseau, contrairement au P2P où chaque abonné dispose d’une fibre entièrement dédiée. Il s’agit de la technologie la plus utilisée pour le déploiement des connexions fibrées domestiques (FTTH) en raison des coûts plus faibles. Pour atteindre un tel débit, les chercheurs des deux entreprises ont utilisé une nouvelle classe de connexion optique PON à 25 Gbps développée par Nokia, combinée à un traitement numérique du signal. Ils ont ainsi pu atteindre 100 Gbps en utilisant une seule longueur d’onde.

Un débit nécessaire pour les applications holographiques

Les deux entreprises y ont également associé une autre technique, appelée transmission de débit variable, qui regroupe les modems optiques (ONU) avec des caractéristiques similaires afin d’en améliorer l’efficacité. Ils sont ainsi parvenus à réduire la latence et à diviser la consommation électrique par deux.

Comme exemple d’utilisation, Vodafone cite la « téléportation virtuelle » et des applications holographiques qui permettraient une présence virtuelle à distance, et la transmission des différents sens comme le toucher et l’odorat. Il ne faudra toutefois pas s’attendre à bénéficier de cette technologie tout de suite. Selon Nokia, des offres commerciales pourraient voir le jour « dans la seconde moitié de la décennie ».

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura