La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 165,39
    +4,75 (+0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Noël : mieux vaut ne pas attendre décembre pour acheter vos cadeaux

D'après l'analyse d'un comparateur, les prix des jouets et cadeaux high tech augmentent sensiblement à l'approche de Noël (Crédits : Getty Images/Westend61). (Getty Images/Westend61)

Les prix des jouets les plus prisés ont tendance à grimper dès novembre avant d'atteindre leur pic quelques jours avant Noël, d’après l’étude d’un comparateur.

Il n’y a pas que l’inflation qui fait gonfler les prix. À l’approche des fêtes de fin d’année, les vendeurs de jouets ou de produits high-tech ont tendance à en augmenter les prix, comme le constate Idealo dans une étude relayée par l’association 60 millions de consommateurs.

Des hausse pouvant atteindre 51%

Ce comparateur de prix appartenant au groupe de presse allemand Axel Springer a scruté les étiquettes d’une trentaine d’objets au cours du dernier trimestre 2021, parmi les plus offerts à Noël : peluches, figurines Playmobil, consoles et jeux vidéo, smartphones… Pour presque tous, le constat est le même : leur prix ne cesse de grimper jusqu'au moment où ils seront déposés au pied du sapin, emballés dans du papier cadeau.

Par exemple, en 2021, le prix d’un jouet Playmobil de base est passé de 35 euros en octobre, à 41 euros dès novembre, et ce jusqu’en décembre (+17%). Un jeu vidéo s’est vendu en moyenne 31 euros en octobre 2021, puis 33 en novembre et enfin 40 en décembre (+29%).

Peu d'impact des grandes journées de promotion

Les consoles de jeu coûtaient en moyenne 255 euros fin octobre 2021, contre 385 euros fin novembre, soit une hausse de 51%. Les smartphones ont également vu leur prix s'accroître de 16% en moyenne en deux mois. Quant aux peluches et aux poupées, elles ont en revanche été bien moins sujettes à ces fluctuations de prix.

L’étude d’Idealo montre aussi que les journées de promotion comme le Black Friday, le 25 novembre, ou le Cyber Monday, le 28 novembre, n’ont pas d’effet sur les prix des jouets, et très peu sur ceux des cadeaux high-tech (casques audio, enceintes, consoles). Conclusion : il vaut mieux ne pas compter dessus pour acheter vos cadeaux de Noël.

Le mois d'octobre est le plus intéressant

Pour 60 millions de consommateurs, il y a deux raisons expliquant que le mois d'octobre est le moins cher pour acheter les cadeaux : à cette période, les stocks des vendeurs en ligne sont encore pleins. Et en outre, c'est le moment où les grands magasins envoient leurs catalogues de jouets : concurrence oblige, la plupart des prix sont donc tirés vers le bas en octobre, avant de remonter progressivement jusqu'au 24 décembre. Vous le saurez pour l'année prochaine. En attendant, n'attendez pas décembre pour remplir votre hotte de Père Noël.

VIDEO - 3 sites de charité qui font de super cadeaux de Noël alternatifs