La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0180
    -0,0070 (-0,68 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    22 948,76
    -8,06 (-0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,48 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,77 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2070
    -0,0089 (-0,73 %)
     

Vous voulez du champagne à Noël ? C’est maintenant qu’il faut l’acheter

Vous voulez du champagne à Noël ? C’est maintenant qu’il faut l’acheter (Crédit : Getty Images)
Vous voulez du champagne à Noël ? C’est maintenant qu’il faut l’acheter (Crédit : Getty Images)

En raison de la forte demande étrangère, la grande distribution n’est pas certaine d’avoir assez de champagne à Noël.

Profiter de l’été pour préparer… les fêtes de Noël. Si, pour beaucoup, l’idée peut sembler bizarre, elle n’est pas finalement pas si farfelue. Plus de six mois avant la date fatidique, la grande distribution tire la sonnette d’alarme sur les risques de pénurie de champagne pour la fin d’année. La raison de cette inquiétude ? Les principales maisons de champagne (LVMH, Pernod Ricard, groupe Thiénot, Nicolas Feuillatte, etc.) vendent le vin effervescent français au compte-goutte aux acteurs majeurs de la grande distribution par rapport aux autres années, rapporte LSA. "Il était déjà arrivé que LVMH dont les champagnes sont commercialisés en France par MHD (Joint-venture détenue à 50/50 avec Diageo) vendent ses marques internationales comme Veuve Clicquot et Moët & Chandon sous allocations. Cette année, toutes les maisons de champagne s’y sont mises ! Cela ne s’est jamais vu !", s’inquiète l’acheteur d’une enseigne nationale.

Cette baisse des volumes de vente s’explique par une hausse drastique de la demande étrangère. Les États-Unis, le Royaume-Uni, les pays scandinaves : tous raffolent du champagne français. Pour les maisons de champagne, cet intérêt post-Covid leur permet de faire monter les enchères. Pour couronner le tout, les accidents climatiques ont réduit les volumes de raisons récoltés pendant les vendanges. Conséquence de cette rencontre malheureuse entre baisse de l’offre et hausse de la demande, les supermarchés pourraient faire face à une situation de "quasi-pénurie", entraînant une envolée des prix certaine. Pour éviter les mauvaises surprises, LSA n’y va pas par quatre chemins : "achetez vos champagnes pour Noël et le réveillon dès maintenant." Pas d’inquiétude en revanche pour le sapin, vous pouvez patienter jusqu’au mois de décembre.

VIDÉO - Leonardo DiCaprio investit dans du champagne bio et responsable

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles