La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 586,90
    -16,18 (-0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,1629
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 786,40
    +4,50 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    52 100,87
    -2 651,01 (-4,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 443,91
    -59,13 (-3,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,05
    +0,55 (+0,67 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 048,29
    -167,41 (-1,10 %)
     
  • S&P 500

    4 530,98
    -18,80 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3742
    -0,0054 (-0,39 %)
     

Le Nobel d'économie décerné à un trio de spécialistes des expériences

·2 min de lecture

Le comité Nobel vient d'attribuer d'annoncer le nom des lauréats du Prix Nobel d'économie 2021.

Le prix Nobel d'économie a récompensé lundi trois spécialistes de l'économie expérimentale et empirique : le Canadien David Card d'une part et le duo composé par l'Américano-Israélien Joshua Angrist et l'Américano-Néerlandais Guido Imbens d'autre part. Le trio "nous a apporté de nouvelles idées sur le marché du travail et montré quelles conclusions peuvent être tirées d'expériences naturelles en termes de causes et de conséquences", a salué le jury Nobel. "Leur approche s'est étendue à d'autres domaines et a révolutionné la recherche empirique", a souligné le jury du "prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel", dernier né des fameuses récompenses.

Pour une première moitié, le prix récompense le Canadien David Card, né en 1956, "pour ses contributions empiriques à l'économie du travail". À l'aide d'expériences naturelles, Card a analysé les effets du salaire minimum, de l'immigration et de l'éducation sur le marché du travail. "Ses études du début des années 1990 ont remis en question les idées reçues, ce qui a conduit à de nouvelles analyses et à de nouvelles perspectives", selon le jury Nobel. Les résultats de ses recherches ont notamment montré que l'augmentation du salaire minimum n'entraîne pas nécessairement une diminution des emplois. Grâce à ses travaux, "nous avons également réalisé que les ressources des écoles sont beaucoup plus importantes pour la réussite future des élèves sur le marché du travail qu'on ne le pensait auparavant".

Un duo d'économistes aussi récompensé

Angrist, 61 ans, et Imbens, 58 ans, ont eux conjointement été récompensés "pour leurs contributions méthodologiques à l'analyse des relations de cause à effet". Au milieu des années 1990, les deux chercheurs ont notamment démontré comment des conclusions précises sur les causes et les effets peuvent être tirées d'expériences naturelles. L'an passé, le prix avait récompensé les Américains Paul Milgrom et Robert Wilson, deux experts des enchères dont les t[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles