La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 501,66
    +171,65 (+1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3313
    -0,0044 (-0,33 %)
     

Noël confiné? Véran veut "tout faire pour que les Français puissent retrouver leur famille"

Salomé Vincendon
·2 min de lecture
Le ministre de la Santé Olivier Véran et le Premier ministre Jean Castex le 22 octobre 2020. - Ludovic Marin / Pool
Le ministre de la Santé Olivier Véran et le Premier ministre Jean Castex le 22 octobre 2020. - Ludovic Marin / Pool

Pour l'heure, le reconfinement annoncé ce mercredi soir devrait s'arrêter le 1er décembre, ce qui permettrait aux Français de fêter librement les fêtes de fin d'année. Mais ces célébrations ne se dérouleront pas de la même façon en 2020, comme l'a rappelé le ministre de la Santé Olivier Véran jeudi matin sur France Info.

"Nous voulons tout faire pour que les Français puissent retrouver leur famille et leurs amis pour les fêtes de fin d'année. Est-ce que ce sera de la même manière? Possiblement que non", a-t-il déclaré.

"Les fêtes de fin d'année, je pense qu'elles seront différentes cette année des autres années", a également estimé Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, jeudi matin sur France Inter.

"Tout est une question d'adaptation"

"Il faudra faire attention, être attentif, mais il faut pouvoir profiter des siens", a déclaré Olivier Véran. Noël étant le moment "où les générations se retrouvent dans la même salle", il faudra donc être vigilant avec les grands-parents et les autres personnes vulnérables présentes.

"Nous voulons que les Français puissent faire leurs courses de Noël, puissent se réjouir de Noël et de la fin d'année, mais vous dire s'il serait raisonnable que le 31 décembre 300 personnes se rassemblent dans une salle pour faire la fête jusqu'à 5h du matin, la réponse est évidemment non à ce stade" a ajouté Olivier Véran. "Tout est une question d'adaptation des conditions dans lesquelles on se retrouve."

Interrogé sur la possibilité du port du masque dans ces réunions familiales et amicales, Olivier Véran n'a pas donné de réponse claire, appuyant sur la vigilance de chacun. "Je n'imaginais pas un pays confiné, des commerces fermés, donc je peux imaginer un repas de Noël où on fait très attention dans tous les cas".

Les fêtes de Noël pourraient également être simplifiées si les techniques médicales évoluent d'ici là: "Peut être des tests auront aussi évolués dans leur capacité à être faits, leur simplicité d'ici à Noël", a évoqué Olivier Véran. Ils permettraient alors des dépistages rapides avant de revoir les siens.

Article original publié sur BFMTV.com