Marchés français ouverture 1 h 57 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 635,20
    -204,51 (-0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,1730
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 798,98
    -699,45 (-1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 036,80
    -27,05 (-2,54 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Nissan va lancer son Kangoo produit en France

·2 min de lecture

C'est fin septembre que Nissan dévoilera sa propre version du Kangoo en version fourgonnette et "ludospace". Comme le Mercedes Citan, le dérivé japonais sera produit chez Renault à Maubeuge (Nord). Mais les ventes risquent d'être faibles face au modèle tricolore.

Nissan va présenter son équivalent du Renault Kangoo à la fin septembre. Et de trois. La troisième génération du fameux utilitaire et "ludospace" tricolore se doublera d’un dérivé pour Mercedes (Citan II) et donc d’un autre pour le constructeur japonais. directeur des opérations de Nissan, l’avait annoncé en février dernier. Cette déclinaison nippone, commercialisée en fourgonnette et voiture particulière, sera livrable d’abord en version thermique, laquelle arrivera dans les concessions en principe début 2022. Une électrique suivra. Cocorico: comme le Mercedes, le Nissan sera produit aux côtés du Kangoo III dans l’usine de Maubeuge (Nord) qui emploie 1.700 personnes.

150.000 unités annuelles à Maubeuge

Le site avait en 2019 (avant la pandémie) produit 133.000 et Citan thermiques de la génération précédente, 13.000 Kangoo électriques et à peine… 3.500 Nissan NV 250, l’équivalent chez Nissan. Soit 150.000 au total. Car Nissan a déjà vendu -avec très peu de succès- le premier Kangoo (né en 1996) sous le nom de Kubistar, et, depuis 2019, le deuxième sous cette appellation de NV 250. La production à Maubeuge, spécialisée dans les Kangoo et dérivés, est relativement constante (140.000 en 2010, 129.000 en 2015). Plus de 4 millions de Kangoo (et modèles pour Mercedes ou Nissan) ont été vendus depuis les débuts. Un gros succès.

Tous les utilitaires Nissan commercialisés en Europe sont d'ailleurs produits en France. Le NV 300, copie conforme du fourgon moyen Renault Trafic est assemblé à Sandouville (Seine-Maritime) et le NV 400, clone du gros Master tricolore, à Batilly (Meurthe-et-Moselle). Ces modèles sont également peu diffusés sous le label nippon. Le NV 300 n’a été fabriqué qu’à 7.400 unités (en 2019), contre 101.200 Trafic. Le NV 400 a atteint à peine 6.659 unités, contre près de 100.000 Master. L’arrivé du Nissan qui pourrait s’appeler NV250 comme son prédécesseur, n’aura, hélas, qu’un faible impact sur le "made in France".

Un gâteau détenu par les marques françai[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles