La bourse ferme dans 4 h 50 min
  • CAC 40

    7 172,99
    +40,64 (+0,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 231,41
    +22,10 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0752
    +0,0021 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 893,20
    +8,40 (+0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    21 582,56
    +32,55 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,09
    +9,13 (+1,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,95
    +0,81 (+1,05 %)
     
  • DAX

    15 443,33
    +122,45 (+0,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 925,23
    +60,52 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2097
    +0,0045 (+0,37 %)
     

Nissan: une magouille pour embellir la fiche technique de sa voiture électrique

Challenges - N. Meunier

EXCLUSIF – Nissan annonce un temps de charge record de 30 minutes pour son SUV électrique Ariya. A première vue, lorsqu’on branche l’auto sur une borne de forte puissance, c’est le cas… Mais le constructeur japonais travestit la réalité avec sa jauge: il faut en réalité bien plus de temps pour un plein.

L’autonomie est certes primordiale sur une voiture électrique. Mais raccourcir au maximum les arrêts de charge est tout aussi crucial sur les longs trajets. Voilà pourquoi les marques rivalisent pour annoncer les chiffres les plus spectaculaires. En la matière, le record revient au Groupe Hyundai, qui annonce seulement 18 minutes pour passer de 10 % à 80 % sur une infrastructure adaptée, avec les Kia EV6, Hyundai Ioniq 5 et Ioniq 6. Une performance unique, permise grâce à une architecture électrique 800 Volts, que le constructeur coréen est le seul, parmi les généralistes, à adopter. Toutefois, nos nombreux tests avec ces voitures ont révélé qu’il fallait que les conditions soient réellement optimales pour faire un plein aussi rapidement: la plupart du temps, la gestion électronique qui mise sur la sécurité préfère brider la puissance, rallongeant d’autant le temps de charge.

Pour les marques ayant fait le choix plus conservateur d’une architecture 400 Volts, il est difficile de rivaliser avec le Groupe Hyundai. Pourtant, certains arrivent à se défendre très honorablement, comme le Mercedes-Benz EQA. Celui-ci parvient à conserver une puissance très élevée, même au-delà du seuil fatidique des 80 %, où toutes les voitures limitent le flux pour sauvegarder l’intégrité des cellules. Voilà pourquoi la plupart des constructeurs annoncent leurs temps de charge jusqu’à 80 %.

Une jauge de charge décalée sur la Nissan Ariya

Sur le papier, le tout nouveau Nissan Ariya, avec la batterie de 92 kWh (dont 88 kWh utiles) semble faire partie des bons élèves. Dans son argumentaire, le constructeur japonais annonce une charge en 30 minutes, ce qui apparaît comme une excellente performance. Avec une petite subtilité toutefois: cette durée porte sur un passage de 20 % à 80 %, et non 10 % à 80 % comme la plupart des concurrents. Dans les faits, le contrat est rempli. Lors de notre essai de ce SUV électrique, il nous a fallu 29 minutes pour passer de 20 % à 80 %. Et 33 minutes pour passer[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi