La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 064,06
    -4 423,42 (-9,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 342,28
    -45,63 (-3,29 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Nissan baisse le prix de la Leaf zéro émission, mais les électriques restent très chers

·2 min de lecture

Nissan baisse le prix catalogue de sa Leaf électrique. Malgré les bonus gouvernementaux, qui vont se réduire au 1er juillet, les modèles zéro émission tels les Peugeot e-208, Renault Zoé, Citroën ë-C4 sont encore trop chers.

Nissan baisse les prix de sa électrique. Celle-ci fut la première voiture mondiale de série zéro émission en 2010 (fin 2011 en Europe), avec la mini Mitsubishi i-Miev et ses dérivés Peugeot Ion et Citroën C-Zéro. Après 500.000 ventes sur deux générations, dont un tiers en Europe et plus de 30.000 en France, cette compacte voit son tarif… baisser de 1.000 à 2.000 euros selon les versions. Un fait suffisamment rare pour être noté. La version de base s'affiche aujourd'hui à partir de 32.900 euros (33.900 précédemment). Soit 25.900 euros, une fois le super bonus de 7.000 euros déduit – même s’il ne s’agit pas de 7.000 nets mais d’un calcul proportionnel au prix catalogue, à travers des règles absconses comme les affectionne la bureaucratie fiscale tricolore. Ces 7.000 euros vont toutefois passer à 6.000 au 1er juillet prochain (pour un particulier), à 5.000 au 1er janvier 2022. Chez Nissan, il n’y a pas de berline thermique équivalente. Impossible donc de comparer sérieusement les tarifs. Un SUV Qashqai est toutefois proposé, en finition identique, au tarif de 24.950 euros. Ici, le super bonus d’Etat de 7.000 euros efface la différence.

Mais ce n’est pas le cas dans la concurrence tricolore. Si l’on compare la électrique et la Clio essence, le différentiel est en effet flagrant. Une Zoé de base vaut 32.300 euros au catalogue, contre 14.900 pour une Clio premier prix. A équipement et puissance comparables, la Clio de 100 chevaux boîte auto (Zen) ne dépasse pas les 20.650 euros. Même avec un super bonus de 7.000 euros, il reste 5.000 euros de différence à combler. Pas rien. La concurrente Peugeot 208 est proposée à partir de 32.700 euros en électrique (e-208), alors que la version thermique la moins onéreuse est à 16.000 euros. Dans des versions strictement comparables, on note 10.900 euros de différence. Soit encore 3.900 une fois le super bonus dont jouit la version électrique déduit. La électrique (ë-C4) compacte la moins chère coûte, elle, 36.250 euros (Feel), la v[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi