La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 237,86
    -949,66 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

Nike obtient la suspension de la livraison des baskets 'sataniques' du rappeur Lil Nas X

·1 min de lecture

Le concepteur des baskets "sataniques" nées d'une collaboration avec le rappeur Lil Nas X, et dont les semelles contiennent une goutte de sang humain, selon son fabricant, a reçu l'ordre de cesser leur livraison après une action en justice intentée par Nike, selon des documents judiciaires consultés par l'AFP. Le géant des vêtements de sport avait attaqué en justice la société MSCHF, qui s'est spécialisée dans les produits en série limitée, mis en vente en ligne à une date donnée. Nike accuse la société installée à Brooklyn de contrefaçon et de dilution de la marque.

Les baskets "sataniques" ont été réalisées en partenariat avec le rappeur américain Lil Nas X, rendu célèbre par son tube "Old Town Road", dont le remix a survolé le printemps et l'été 2019. Le modèle est initialement une basket Air Max 97 fabriquée par Nike, à laquelle ont été ajoutés quelques signes distinctifs rappelant le diable, notamment un pentagramme (étoile à cinq branches), parfois considéré comme un symbole satanique. Une goutte de sang humain a aussi été injectée dans la semelle, selon MSCHF.

À lire aussi — Nike poursuit le fabricant de chaussures 'sataniques' fabriquées avec une goutte de sang humain

Dès lundi, jour de la mise en vente de ce modèle à 666 exemplaires, nombre associé lui aussi au diable, Nike a assigné la petite société devant un tribunal fédéral civil de Brooklyn. L'équipementier demandait la suspension de la livraison des paires de chaussures, qui ont été toutes été vendues lundi, à 1.018 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voyages pourraient s'effectuer sans restrictions entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande dès avril
Comment les marques de fast fashion comme H&M et Zara vous poussent à dépenser de l'argent
Thriller, horreur, action, SF... 10 films sud-coréens 'coup de poing' à voir sur Netflix
Matthias Marc, candidat de 'Top Chef' : à quels prix et comment goûter ses plats ?
Trafic normal pour les trains le week-end de Pâques, indique la SNCF