Marchés français ouverture 6 h 28 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 835,94
    -213,53 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0536
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 292,64
    -641,83 (-3,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,49
    -9,57 (-2,13 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Nike ne rouvrira pas ses magasins en Russie

Nike et la Russie, c'est terminé. L'équipementier sportif américain a annoncé jeudi 23 juin quitter définitivement le marché russe et ne pas avoir l'intention de rouvrir ses magasins, fermés d'abord temporairement dans la foulée des sanctions contre Moscou pour son offensive en Ukraine. "Nike Inc. a décidé de quitter le marché russe. Par conséquent, Nike.com et l'application mobile Nike ne seront plus disponibles dans cette région. Les magasins Nike ont récemment fermé temporairement et ne rouvriront pas", a indiqué le groupe dans un message sur son site russe.

Après McDonald's ou Ikea, il s'agit d'une énième marque occidentale emblématique qui quitte le marché russe, après s'y être ruée à la fin de l'Union soviétique. Le groupe n'a pas donné de détails supplémentaires sur les motifs de cette décision, se contentant d'indiquer que "ces derniers temps, Nike ne peut garantir la livraison des marchandises aux acheteurs russes". Nike explique que des commandes ont été annulées en conséquence et seraient remboursées. Début mars, quelques jours après l'entrée des troupes russes en Ukraine, Nike avait annoncé la fermeture temporaire de toutes ses succursales gérées directement en Russie, soit 116 magasins.

Le 25 mai, le groupe avait annoncé la suspension de ses ventes dans des magasins partenaires en Russie et l'interruption de toutes ses collaborations avec des détaillants dans le pays, tout en indiquant continuer de payer ses employés. Les autorités russes ont répondu agressivement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le CAC 40 sous pression, la Fed doute de pouvoir terrasser l'inflation en évitant une récession
Facebook va abandonner un de ses algorithmes jugé "discriminatoire"
CAC 40 : La Bourse fait machine arrière toute, la récession menace, la Fed en ligne de mire
Uber et Lyft attaqués en justice par des chauffeurs, accusés de pratiques anticoncurrentielles aux Etats-Unis
Russie, récession, Fed… des risques pour le CAC 40 : le conseil Bourse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles