La bourse ferme dans 7 h 39 min

Nigeria-Afrique du Sud : Buhari attendu chez Ramaphosa en octobre prochain

latribune.fr

C'est une rencontre au sommet entre les chefs d'Etat des deux premières économies africaines qui est très attendue au regard des enjeux pour les deux pays, mais également pour l'intégration africaine. Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a répondu à l'invitation que lui a adressée son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa, pour une visite officielle d'amitié et de travail en octobre prochain.

Selon un communiqué du conseiller spécial en communication de la présidence nigériane, Garba Shehu, c'est à l'issue d'un entretien téléphonique entre les deux chefs d'Etat que la décision a été prise. «Le président Muhammadu Buhari et le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, se rencontreront en octobre pour discuter des questions relatives au bien-être de leurs citoyens et d'échanger sur les voies et moyens permettant de renforcer davantage les relations commerciales entre les deux plus grandes économies africaines», a précisé la même source, soulignant que le chef d'Etat sud-africain avait préalablement envoyé une invitation officielle au président Buhari dans laquelle il a rappelé les enjeux de cette visite.

«Votre visite sera une excellente occasion pour nos deux pays frères, de continuer à consolider et à faire progresser notre partenariat stratégique et notre coopération sur les questions de paix, de sécurité et de développement socio-économique de notre continent. Nous allons également discuter des questions d'intérêt mutuel et de préoccupation majeure pour la gouvernance mondiale», écrit le président sud-africain à l'attention de son homologue nigérian.

Sujets sensibles et relance de la coopération économique

Ce n'est pas la première fois que les deux chefs d'Etat se rencontrent à l'occasion de rendez-vous internationaux, mais c'est la première rencontre au sommet entre les deux présidents. Selon la présidence sud-africaine, la visite de Buhari sera l'occasion de relancer la haute commission

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Nigeria : MTN sollicite de nouveau l’arbitrage de la justice
Opération Okae Molao : arrestation massive de ressortissants étrangers en Afrique du Sud
Télécoms : le sud-africain MTN se déleste de ses actifs non stratégiques
Nigeria : après son entrée à la bourse de Lagos, MTN lève 500 millions d’euros