Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 628,39
    +402,86 (+0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,85
    -14,03 (-0,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Niger : le régime militaire accuse la France de préparer une « agression »

Le communiqué du régime nigérien a été lu à la télévision par le colonel-major Amadou Abdramane.  - Credit:ORTN-Télé Sahel/AFP
Le communiqué du régime nigérien a été lu à la télévision par le colonel-major Amadou Abdramane. - Credit:ORTN-Télé Sahel/AFP

Le régime militaire nigérien issu d'un coup d'État a accusé samedi la France de « déployer ses forces » dans plusieurs pays ouest-africains en vue d'une « agression » contre le Niger. « La France continue de déployer ses forces dans plusieurs pays de la Cedeao [Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, NDLR] dans le cadre de préparatifs d'une agression contre le Niger, qu'elle envisage en collaboration avec cette organisation communautaire », a déclaré un membre du régime, le colonel-major Amadou Abdramane, dans un communiqué lu à la télévision nationale.

Selon le communiqué, le régime a constaté depuis le 1er septembre que « deux aéronefs de transport militaire de type A400M et un Dornier 328 ont été déployés en renfort en Côte d'Ivoire », et que « deux hélicoptères multirôles de type Super-Puma » et « une quarantaine de véhicules blindés » l'ont été « à Kandi et Malanville, au Bénin ». « Le 7 septembre 2023, un navire militaire français a accosté à Cotonou [Bénin, NDLR] avec à son bord, du personnel et des moyens militaires », selon le communiqué. Les généraux au pouvoir font également état d'« une centaine de rotations d'avions-cargos militaires ayant permis de débarquer d'importantes quantités de matériel et d'équipement de guerre au Sénégal, en Côte d'Ivoire et au Bénin, pour ne citer que ceux-là ». « Ces manœuvres » ont pour but de « réussir une intervention militaire contre notre pays », selon eux.

À LIRE AUSSIFrançafrique, le présent d [...] Lire la suite