La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 979,47
    +186,80 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    14 881,05
    +100,52 (+0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1840
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 309,65
    +470,96 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    999,98
    +24,08 (+2,47 %)
     
  • S&P 500

    4 420,79
    +18,13 (+0,41 %)
     

Nicolas Sarkozy : la sortie politique coup de théâtre de l'ancien président

·1 min de lecture

Il s'est "retiré de la vie politique active" mais... Dans l'attente du délibéré du procès Bygmalion pour le 30 septembre prochain, Nicolas Sarkozy a décidé de faire barrage au Rassemblement National lors des élections régionales 2021, dont le scrutin du second tour se tiendra le 27 juin prochain. Et cela commence dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, où le président sortant du Conseil régional Renaud Muselier est en difficulté face à Thierry Mariani. Après Bernard Tapie, c'est donc l'ancien président de la République qui a apporté son soutien au candidat Les Républicains, et ce malgré les critiques dont il fait l'objet dans son propre camp depuis plusieurs mois, tandis qu'on lui reproche de s'être trop rapproché de la majorité.

"Arrêtez les divisions !", a ainsi scandé Nicolas Sarkozy dans les colonnes de Nice-Matin, ajoutant à l'attention de sa formation politique que "si Renaud Muselier perd, vous perdez tous". Un petit coup de sang pour l'ancien président, mais aussi, un soutien de taille pour Renaud Muselier, qui s'est fait devancer au premier tour par Thierry Mariani du RN. Une sortie politique qui pourrait peser dans le prochain scrutin, malgré les critiques dont Nicolas Sarkozy a fait l'objet il y a quelques jours, notamment de la part d'Anne Sinclair. "Élu président, je ne l'ai plus revu. Il n'avait plus besoin de journalistes. Il était devenu imbuvable. Pire, son ministère de l'Identité nationale rendit la droite très perméable (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jean Lassalle : ce trouble du langage dont il souffrait plus jeune
Nicolas Dupont-Aignan : qui sont ses filles Victoire et Sixtine ?
Le maire de Cabourg condamné pour violences conjugales : le témoignage fou de son ex-femme sur son cauchemar
Éric Dupond-Moretti, "repoussoir", "enfant de 5 ans"... Les mots très violents de Pascal Praud contre le ministre
EXCLU. Karine Le Marchand en mode présidentielle : cette émission événement qu'elle prépare en catimini

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles