La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 882,65
    -3,59 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 438,46
    +10,55 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    29 888,78
    -38,29 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    -0,0058 (-0,55 %)
     
  • Gold future

    1 841,90
    -8,00 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    18 175,84
    -1 651,98 (-8,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,00
    +5,07 (+1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,48
    -7,11 (-6,05 %)
     
  • DAX

    13 126,26
    +87,77 (+0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 016,25
    -28,73 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    10 798,35
    +152,25 (+1,43 %)
     
  • S&P 500

    3 674,84
    +8,07 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    25 963,00
    -468,20 (-1,77 %)
     
  • HANG SENG

    21 075,00
    +229,57 (+1,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2230
    -0,0123 (-1,00 %)
     

Nicolas Revel en piste pour succéder à Martin Hirsch à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris

Phanie via AFP

A la surprise générale, Martin Hirsch a annoncé le 17 juin qu'il quitterait son poste de directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris d'ici la fin du mois. Selon nos informations, Nicolas Revel, ex-bras droit de Jean Castex à Matignon et ancien patron de la Caisse nationale d'assurance maladie, lui succéderait dans les prochaines semaines.

La réunion a été organisée en urgence. Prévenus hier, les membres du directoire et du comité exécutif de l’Assistance publique-Hôpitaux (AP-HP) avaient rendez-vous ce matin à 8 h 15 avec leur directeur général, Martin Hirsch. Ce dernier leur a annoncé qu’il quitterait l’AP-HP d’ici à la fin du mois. "Cela faisait près de neuf ans qu’il était à la tête de l’AP-HP, relève un médecin. C’est un peu dans l’ordre des choses." Martin Hirsch avait en effet été nommé directeur général de l’AP-HP, le groupement des 38 hôpitaux franciliens, en 2013 .

Reconversion de l'Hôtel-Dieu, grand hôpital Nord

Au cours de son mandat, Martin Hirsch a mené plusieurs chantiers emblématiques, tels la reconversion de l’Hôtel-Dieu ou le lancement qui doit regrouper les hôpitaux Bichat et Beaujon. Il a aussi piloté de nombreuses réorganisations administratives, comme la transformation des pôles en départements ou le regroupement des groupes hospitaliers en six grands ensembles. En 2015, il avait aussi négocié une refonte des règles du temps de travail avec l’instauration de la journée de douze heures.

Comme patron du plus grand groupe hospitalier d’Europe, il a aussi été en première ligne durant l’épidémie de Covid-19. Avec l’ex-directeur général de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, Aurélien Rousseau, il a fait face à la première vague épidémique où un confinement national et des déprogrammations massives d'opérations avaient été nécessaires pour éviter que les services de réanimation soient submergés.

Nicolas Revel apprécié des médecins

Ces dernières semaines, les relations s’étaient tendues entre le directeur général et les médecins de l’AP-HP. Le 3 mai, Martin Hirsch a en effet publié une série de propositions pour réformer l’hôpital public. Il de rémunérer les médecins et personnels hospitaliers en fonction du coût de la vie par région, des spécialités et du mérite. En réponse, un collectif de médecins avaient publié une tribune au vitriol sur le bilan tant financier qu’en mati[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles