La bourse ferme dans 5 h 37 min
  • CAC 40

    6 656,05
    +72,43 (+1,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 181,24
    +35,30 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    34 814,39
    +236,82 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1772
    -0,0054 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 782,80
    -12,00 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    40 841,75
    +417,03 (+1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 236,48
    +39,26 (+3,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,63
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    15 696,84
    +80,84 (+0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 054,02
    +37,53 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 161,53
    +123,77 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 480,70
    +37,65 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,3817
    -0,0018 (-0,13 %)
     

Nicolas Bedos : "Je suis un peu comme mon père, blessé et donc susceptible"

·1 min de lecture

Deux pages consacrées au cinéma, à son film bientôt dans les salles – le 4 août – et à sa carrière, Nicolas Bedos se livre ce dimanche 1er août au Journal du dimanche. Le fils de l’humoriste et du scénariste Guy Bedos l’avoue facilement, il n’est pas toujours facile à vivre. Ce caractère est comme héréditaire, il lui vient de son père, décédé en mai 2020 : “Mon père hurlait, mais derrière il envoyait des fleurs. Je suis un peu comme lui : blessé et donc susceptible. J’ai de temps en temps des colères mais qui débouchent toujours sur des excuses”, confie-t-il au journal.

Derrière ce caractère sanguin, Nicolas Bedos cache un autre aspect de son caractère. Sentimental, le quarantenaire s’est rapproché du passé de son père. En achetant une maison dans le Midi, il a souhaité effectuer un retour à ses origines. Ce sont d’ailleurs ses origines, son passé dans le monde du 7e art et certains de ses propos qui lui font défaut : “J’ai une personnalité qui effraie pour des raisons qui parfois m’échappent : mon équipe n’est pas malheureuse, je ne suis jamais désagréable, mais mon passé télévisuel, certaines de mes déclarations et mon caractère un peu sanguin jouent sans doute contre moi”, explique-t-il.

C’est d’ailleurs ce caractère que le réalisateur du dernier film OSS 117 a dû contrôler. Face à son ami d’enfance, Jean Dujardin qui a “un rapport de grand frère avec [lui]”, le réalisateur du film comique a dû allier fermeté et sentiments. Notamment, car c’est l’acteur qui est “venu [le] chercher (...)

Lire la suite sur le site de GALA

La princesse Eugenie va voir rouge : son mari repéré sur un yacht entouré de femmes topless
Buffy contre les vampires : Sarah Michelle Gellar a été en couple avec un célèbre acteur
VIDÉO – Fort Boyard : Michel Sarran écoeuré et obligé de déguster un mets « dégoûtant »
PHOTO - Marion Rousse dévoile un adorable cliché de son "petit ours", son fils Nino
PHOTO - Koh Lanta : Naoil maman célibataire, annonce être séparée du père de son fils

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles