La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 660,52
    -377,88 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Nickel, cobalt : Eramet se décidera au "premier trimestre 2023" sur un investissement avec BASF en Indonésie

Arne Hodalic/Getty images

Eramet devrait décider au cours du "premier trimestre 2023" d'un investissement en Indonésie en partenariat avec le groupe chimique allemand BASF pour construire une usine de raffinage de cobalt et de nickel, a indiqué une responsable du groupe minier français vendredi. "La décision d'investissement pour produire en Indonésie les métaux nécessaires à la transition énergétique n'a pas été prise formellement encore dans le cadre de ce projet mené à 51% par Eramet et à 49% par BASF, mais nous sommes dans le calendrier annoncé et une décision devrait intervenir au cours du premier trimestre 2023", a déclaré cette responsable à l'AFP.

Selon le quotidien Les Echos vendredi, l'investissement des deux partenaires serait compris entre "2,2 et 2,6 milliards de dollars" pour la construction d'une raffinerie de nickel et de cobalt en Indonésie avec du minerai issu du gisement d'Eramet à Weda Bay. Ces chiffres ont été cités par le ministre indonésien des investissements après une rencontre avec le président du directoire de BASF Martin Brudermüller au forum de Davos, rapportés par le journal. Eramet n'a pas démenti, mais n'a pas confirmé non plus le montant. Le groupe français précise seulement que "sous réserve de la décision finale d'investissement, le projet pourrait entrer en production début 2026".

Sur son site internet, le groupe minier explique que ce complexe hydrométallurgique de nickel et de cobalt est destiné à alimenter l'industrie des batteries électriques nécessaires à la transition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aéronautique : Rolls Royce conçoit le moteur d’avion le plus grand au monde
Voici les voitures produites en France les plus vendues dans l’Hexagone
Netflix fait le plein d’abonnés et s’envole sur le Nasdaq : le conseil Bourse
Plus d'un million d'entreprises ont été créées en France en 2022
SNCF : vers d'autres journées de grève au-delà du 31 janvier ?