La bourse ferme dans 5 h 3 min
  • CAC 40

    5 479,95
    -43,57 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 557,31
    -35,52 (-0,99 %)
     
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    -0,0046 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    -8,90 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    26 017,06
    -896,13 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    634,46
    -5,46 (-0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,86
    +0,25 (+0,48 %)
     
  • DAX

    13 745,55
    -125,44 (-0,90 %)
     
  • FTSE 100

    6 603,55
    -50,46 (-0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,3730
    -0,0002 (-0,01 %)
     

Nice : un jeune homme condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir menacé un professeur de le faire "mourir comme Samuel Paty"

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Une nouvelle menace de mort sur les réseaux sociaux. Un jeune homme de 19 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir menacé un professeur de le faire "mourir comme Samuel Paty", en référence à l'enseignant décapité en octobre en région parisienne, a indiqué le parquet de Nice, samedi 28 novembre.

Jugé en comparution immédiate vendredi, le prévenu s'est défendu, selon le récit d'audience publié par le quotidien Nice-Matin, en expliquant qu'il s'agissait d'une "blague" destinée uniquement à se faire valoir auprès d'une jeune lycéenne.

Contacté sur les réseaux sociaux

Ce jeune homme, titulaire d'un bac professionnel et aujourd'hui sorti du système scolaire, avait eu vent sur un réseau social d'un incident s'étant déroulé dans l'une des classes du professeur. Ce dernier, un enseignant d'une trentaine d'années, demandait des explications à certains de ses élèves soupçonnés d'avoir triché lors d'une épreuve de bac blanc.

Le prévenu avait alors réussi à se procurer l'adresse du compte privé du professeur sur un autre réseau social, de manière à pouvoir le menacer d'une mort similaire à celle de Samuel Paty, tué par un jeune homme (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi