Publicité
Marchés français ouverture 2 h 43 min
  • Dow Jones

    35 430,42
    +13,44 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 258,49
    -23,27 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    33 389,23
    +68,01 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0976
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 016,01
    +22,57 (+0,13 %)
     
  • Bitcoin EUR

    34 594,66
    -17,79 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    783,44
    -2,06 (-0,26 %)
     
  • S&P 500

    4 550,58
    -4,31 (-0,09 %)
     

Nice-Brest: l'hommage des supporters niçois à Alexis Beka Beka

Les supporters niçois ont eu one pensée pour Alexis Beka Beka ce dimanche, lors de la réception de Brest (0-0) à l'Allianz Riviera. Deux jours après la menace de suicide du milieu de 22 ans, les fans de la tribune Populaire Sud ont chanté "Pour Beka allez allez" après avoir applaudi leurs joueurs à l'issue de la rencontre. Un petit étendard "Courage Alexis" a également été aperçu chez les "North Side" pour soutenir l'ancien Caennais en ce moment difficile.

>> Revivez le multiplex de la 7e journée de Ligue 1

Beka Beka "va bien" selon Farioli

Vendredi matin, Beka Beka s'était rendu sur le viaduc de Magnan, situé sur l'autoroute A8 à Nice, dans le sens Italie-Aix. Après s'être arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence, il avait enjambé le muret et menacé de sauter du viaduc d'une hauteur d'environ 100 mètres. Une opération menée conjointement par les pompiers et les gendarmes avait été mise en place pour tenter de raisonner le joueur de l'OGC Nice, qui avait finalement été pris en charge sain et sauf en début d'après-midi après plusieurs heures d'angoisse.

Samedi, à la veille du rendez-vous face aux Bretons, Francesco Farioli indiquait que son joueur allait bien et qu'il serait "suivi comme il le faut". "Je tiens à souligner le grand travail de notre psychologue Sophie qui s'est occupée de lui ces trois derniers mois avec beaucoup d'attention et de sensibilité. Le mérite lui revient. Il ne faut pas se cacher quand on affronte ce genre de problèmes. Notre pire ennemi est nous-même comme le dit l'expression. On croit parfois que les footballeurs sont des superstars ou des rockstars mais ce sont des humains comme nous."

Article original publié sur RMC Sport