La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 020,34
    +242,58 (+0,70 %)
     
  • Nasdaq

    13 529,88
    -222,36 (-1,62 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    47 192,63
    -356,26 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 533,28
    -28,02 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    4 225,77
    -6,83 (-0,16 %)
     

NFT : un étonnant portrait d'Edward Snowden se vend pour 5 millions de dollars

Fabrice Auclert, Journaliste
·1 min de lecture

Pour beaucoup, c’est le plus grand héros des temps modernes. Lanceur d’alerte et ancien employé de la CIA et de la NSA, Edward Snowden a révélé en 2013 l'existence de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Alors qu’il a été inculpé aux États-Unis pour espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux, il a trouvé asile en Russie, seul pays qui lui a ouvert ses portes.

Aujourd’hui, Snowden refait parler de lui avec la vente aux enchères d’un autoportrait de type NFT, c’est-à-dire uniquement numérique et authentifié dans la Blockchain. Il n’en existe qu’un exemplaire, et sa particularité, c’est qu’il est « dessiné » à l’aide des textes de la décision de la Cour d'appel des États-Unis qui avait statué que la surveillance généralisée des enregistrements téléphoniques par la NSA enfreignait la loi.

Ce portrait se compose des pages d'un jugement rendu par la Cour d'Appel des États-Unis. ©
Ce portrait se compose des pages d'un jugement rendu par la Cour d'Appel des États-Unis. ©

Une somme reversée à sa fondation

Ce portrait de Snowden a été d’abord photographié par le photographe Platon qui a donné son autorisation pour ce soit transformé en NFT. Intitulé Stay Free (« rester libre »), cette œuvre s’est vendue pour 2.224 Ethers, une monnaie concurrente du Bitcoin, soit l’équivalent de cinq millions de dollars au taux actuel. C’est aujourd’hui le seul NFT lié à Snowden, et c’est ce qui rend l’objet, même numérique, très rare. Il appartient désormais au dénommé PleasrDAO.

Tous les profits de cette vente iront à la Freedom of the Press Foundation, une organisation à but non lucratif qui développe des outils open source pour les lanceurs d'alerte et travaille à protéger les journalistes contre les hackers soutenus par des États. Snowden en est le président depuis 2017.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura