La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 265,92
    -213,68 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 124,49
    +55,07 (+0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2121
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 844,13
    +1 672,53 (+5,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,17
    +23,33 (+2,41 %)
     
  • S&P 500

    4 238,69
    -8,75 (-0,21 %)
     

Fin des énergies fossiles et voitures thermiques : les pistes chocs de l'AIE

·2 min de lecture

Oublier dès "maintenant" tout projet d'exploration pétrolière ou gazière et ne plus vendre de voiture thermique neuve au-delà de 2035: telles sont des mesures nécessaires pour atteindre en milieu de siècle la neutralité carbone et avoir une chance de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, estime l'Agence internationale de l'énergie.

Le chemin est "étroit" mais encore "praticable" et il promet "d'énormes bénéfices" tant en termes d'emploi que de croissance économique ou de santé... Tel est le message que veut faire passer l' (AIE) dans sa feuille de route pour le secteur mondial de l'énergie, qu'elle a publiée mardi, avec pour objectif d'atteindre la d'ici à 2050. Oublier dès "maintenant" tout projet d'exploration pétrolière ou gazière et ne plus vendre de voiture thermique neuve au-delà de 2035: telles sont des mesures nécessaires pour avoir ainsi une chance de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, estime-t-elle, à six mois de la COP26 de l'ONU.

La "neutralité carbone", que le monde ne peut en absorber, implique de changer de paysage énergétique avec un déclin accéléré de la demande en combustibles fossiles et une montée en puissance des renouvelables. "Au-delà des projets déjà engagés en 2021, notre trajectoire ne prévoit aucun nouveau site pétrolier ou gazier," note ainsi l'Agence. "La baisse rapide de la demande de pétrole et de gaz naturel signifie qu'il n'y a pas d'exploration requise et qu'aucun champ gazier et pétrolier nouveau n'est nécessaire au-delà de ceux déjà approuvés".

Lire aussi

Pour le charbon, le plus nocif, , le monde doit déclarer la fin des décisions d'investissement pour de nouvelles centrales électriques. Au contraire, le secteur électrique devra avoir atteint mondialement la neutralité carbone dès 2040. Ce qui impose d'installer d'ici à 2030 , année record.

Haro sur les énergies fossiles et voitures thermiques

Pour 2050, l'Agence voit ainsi 90% de l'électricité venir des renouvelables, et une large part du reste du nucléaire. Les ressources fossiles ne fourniront plus qu'un cinquième de l'énergie (contre 4/5 aujourd'hui). Mais pour cela, les ventes de voitures neuves à moteur thermique . Les calculs de l'AIE rejoignent ainsi ceux de l'ONG Transport & Environment. Dans les faits pourtant, la plupart des constructeurs n'en sont pas là - même si quelques uns sont p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi