Publicité
La bourse ferme dans 5 h 31 min
  • CAC 40

    7 949,90
    -6,51 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 899,63
    -13,29 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    2 132,20
    +5,90 (+0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 693,95
    +1 709,27 (+2,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,73
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    17 690,06
    -26,11 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 632,02
    -8,31 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    -11,57 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2687
    -0,0006 (-0,05 %)
     

Neuralink a posé son premier implant cérébral sur un patient

Heisenberg Media/Wikimedia Commons

Elon Musk ne cesse d’aller dans le sens de l’innovation, et il aime le faire savoir. Dernier exemple en date : l’annonce de la pose d’un premier implant cérébral par Neuralink, relate Insider. La start-up américaine neurotechnologique développe des implants cérébraux d’interfaces directes neuronales, et a été cofondée par le milliardaire américain et toute son équipe. Pour la première fois, Neuralink a donc posé un implant, même si l’opération avait déjà été réalisée dans le passé par d’autres sociétés. Sur le réseau social X, Elon Musk s’est félicité de cette avancée. «Le patient se remet bien. […] Les premiers résultats montrent une activité neuronale prometteuse», a-t-il écrit.

Cet implant appelé Telepathy est un appareil qui permet de «contrôler votre téléphone ou votre ordinateur, et à travers eux, n’importe quel autre appareil, simplement en pensant», a-t-il précisé. Un implant destiné à des patients qui ont perdu l’usage de leurs membres. «Imaginez si Stephen Hawking pouvait communiquer plus vite qu’un dactylographe ou un commissaire-priseur. […] C’est l’objectif», s’est-il réjoui. En mai dernier, l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) avait donné le feu vert à Neuralink.

Cet implant avait déjà été posé, mais dans le cerveau d’un macaque, qui était parvenu à jouer au jeu vidéo Pong sans manette ni clavier. Mais selon certains spécialistes, Neuralink ne serait pas capable de résoudre des problèmes de santé mentale lorsqu’une personne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse vers un nouveau record, la BCE attendue au tournant après les chiffres de la croissance
Croissance : l’économie française a calé au second semestre, que fera le PIB en 2024 ?
Télécoms : comment Xavier Niel (Free) veut mettre la main sur La Poste Mobile
Evergrande mis en liquidation par un tribunal, l'action chute de 20 % en Bourse
Boeing : le patron sur un siège éjectable après les frayeurs sur le 737 MAX 9 d’Alaska Airlines ?