La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 398,49
    -4 922,92 (-9,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Le neuf fait recette en Ile-de-France

·2 min de lecture

Les investisseurs institutionnels ont nettement augmenté leurs engagements l’an dernier, notamment dans les logements classiques et intermédiaires.

Un bond en avant. L’année 2020 a été marquée par le retour des investisseurs institutionnels dans le logement. Selon le baromètre Immostat, le montant global des investissements en immobilier résidentiel (achats en bloc) en France a atteint 5,5 milliards d’euros l’an dernier, en hausse de 41 % par rapport à 2019. Les logements classiques et intermédiaires ont totalisé 4,7 milliards d’euros, soit 92 % de plus qu’en 2019, tandis que les biens gérés (résidences étudiantes ou seniors, hors Ehpad) ont attiré 814 millions d’euros, soit 43 % de moins qu’en 2019.

Afin de soutenir le secteur de la construction, déjà pénalisé par le ralentissement des octrois de permis de construire durant les élections municipales précédant la crise sanitaire, la Caisse des dépôts, via sa filiale CDC Habitat, a acheté, à elle seule, plusieurs dizaines de milliers de logements neufs auprès des promoteurs (dont environ 7 500 à Nexity et 3 500 à Altarea). Et ce n’est pas tout : In’li, filiale vouée au logement intermédiaire du groupe Action Logement, et AXA IM-Real Assets ont annoncé la création d’une foncière destinée à produire près de 20 000 logements intermédiaires en Ile-de-France d’ici dix ans. La foncière Gecina et Nexity ont, quant à elles, signé un partenariat afin de développer 4 000 logements neufs sur quatre ans en Ile-de-France et dans les grandes métropoles régionales.

La progression du télétravail et la baisse de la demande de bureaux vont soutenir ce choix des investisseurs pour le résidentiel neuf, d’autant que, dans l’ancien, « il est rare de pouvoir acheter des immeubles entiers puisque les investisseurs ont vendu leurs parcs de logements dans les années 2000 », rappelle Xavier Lépine, président de l’IEIF. L’Institut de l’épargne immobilière et foncière vient d’ailleurs de publier à l’intention des institutionnels une grille d’évaluation du marché immobilier francilien.

Grille de rendements

En s’appuyant sur une centaine de critères combinés, 150 villes ont été analysées et r[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi