La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 924,62
    +2 115,52 (+4,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Netflix ralentit après avoir profité à plein de la pandémie pour gagner des abonnés

·1 min de lecture

Netflix poursuit sa croissance, mais moins rapidement que prévu. Les Bridgerton et les Lupin n'ont pas sauvé la mise du service de streaming vidéo, qui a vu la croissance de sa base d'abonnés payants ralentir au premier trimestre, un signe que la période propice de la pandémie s'achève peut-être pour certaines plateformes numériques. Netflix a fini le premier trimestre 2021 avec près de 208 millions d'abonnés payants dans le monde (+14%), soit 2 millions de moins que ce que le géant du streaming vidéo avait promis aux investisseurs.

La sanction a été immédiate : son titre perdait plus de 10% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse à New York. "Nous pensons que la croissance de notre base d'abonnés payants a ralenti à cause de la percée de 2020 liée au Covid-19 et aussi à cause d'une offre de contenus plus réduite au premier semestre de cette année, en raison des délais de production dus à la pandémie", a expliqué le groupe californien dans un communiqué. "Nous avons fini 2020 avec plus d'abonnés et de revenus que nous n'en aurions eus" sans la crise sanitaire, a-t-il rappelé.

À lire aussi — Netflix annonce de nouvelles productions françaises, avec notamment Omar Sy et Franck Gastambide

En début d'année, la croissance affichait un bon rythme, notamment grâce au succès des adaptations modernes de fiction comme "La Chronique des Bridgerton" ou la série française "Lupin". En janvier, Netflix avait annoncé que l'intrigue sentimentale britannique "La Chronique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce qu'il faut savoir sur la deuxième mission de Thomas Pesquet dans l'espace
Le rover Perseverance a produit de l'oxygène sur Mars
Covid-19 : le vaccin franco-autrichien de Valneva entre dans sa dernière étape avant sa mise sur le marché
TikTok est accusé d'avoir collecté illégalement les données de millions d'enfants au Royaume-Uni
Le cofondateur du Dogecoin raconte comment la cryptomonnaie parodique s'est transformée en une folle tendance