Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 823,75
    +45,65 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    17 850,09
    -6,93 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 938,57
    -2 255,89 (-3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,16
    -68,24 (-4,91 %)
     
  • S&P 500

    5 483,48
    +10,25 (+0,19 %)
     

Netflix : la plateforme limite le partage de mots de passe dans plus de 100 pays

www.quotecatalog.com/Flickr

Netflix teste depuis un an cette nouvelle formule, et l'a déjà mise en place au Canada notamment, après une année 2022 difficile, marquée par des pertes d'abonnés au premier semestre, avant de rebondir au second. "Plus de 100 millions de foyers partagent leur compte, ce qui affecte notre capacité à investir dans de grands films et séries télévisées", a souligné Netflix en février dans un communiqué.

Les prix varient en fonction des pays : les ménages américains vont désormais devoir payer près de 8 dollars en plus par mois pour autoriser un invité à utiliser leur compte. En France, ce sera 6 euros mensuels, comme en Espagne mais au lieu de 4 euros au Portugal, deux pays où la mesure a déjà été instaurée. "Votre compte Netflix est pour vous et pour les personnes qui vivent avec vous, c'est-à-dire votre foyer", indique un email de la plateforme qui doit être envoyé mardi à tous les abonnés concernés.

Le message indique les deux solutions possibles pour ceux qui partagent déjà leurs identifiants : ils peuvent ajouter un abonné supplémentaire en payant le supplément, ou transférer le profil d'une personne extérieure au foyer. Celle-ci devra souscrire à son propre abonnement mais conservera ainsi ses préférences. Le groupe californien rappelle aussi que les abonnés continuent de pouvoir regarder leurs programmes quand ils sont en déplacement.

Netflix, qui compte plus de 232 millions d'abonnés, a ajouté fin 2022 un abonnement moins cher avec publicité, après des années de réticence. (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la dette des Etats-Unis plombe la Bourse de Paris
Dividendes : plus de 326 milliards de dollars versés en trois mois dans le monde, un record
5G : Apple signe un contrat de plusieurs milliards de dollars avec Broadcom
Plafond de la dette des Etats-Unis : quels risques pour la Bourse et l’économie ?
Crédit Suisse : la banque pourrait restituer les bonus déjà versés à ses dirigeants