Marchés français ouverture 7 h 11 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0474
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 495,82
    -1 801,65 (-6,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Netflix perd des abonnés pour la première fois en 10 ans: la faute aux partages de codes?

·2 min de lecture

Netflix a perdu 200.000 abonnés au premier trimestre, une première depuis une décennie. Une chute qui s’explique, entre autres, par les partages de comptes et la rude concurrence d’Amazon Prime Vidéo, HBO et Disney+. Elle interroge le modèle du géant du streaming.

Accident de parcours ou fin d’un modèle? Après un envol des abonnements liés au Covid-19 - 36 millions de clients en plus en 2020 - la publication des de ce mercredi 19 avril fait l’effet d’une claque. , qui recense plus de 221,6 millions d’abonnements dans le monde, regrette une baisse de 200.000 abonnés au premier trimestre. avait pourtant tablé sur 2,5 millions d’abonnés supplémentaires au premier trimestre. depuis une décennie. Son titre a, lui, chuté de 25% à Wall Street.

Plus alarmant encore, le groupe prévoit une baisse de 2 millions au cours du trimestre actuel, comme Stranger Things ou Ozark. "La perte d’abonnés de Netflix est très révélatrice pour une société qui n’a pas cessé de gagner des abonnés pendant une décennie entière", commente Ross Benes, analyste chez eMarketer, une société d’études de marché par abonnement. "C’est une baisse historique, peut-être un tournant pour le groupe", abonde Pascal Lechevallier, président de What’s Hot Media, agence de conseil médias numériques, spécialiste de la dématérialisation.

Plus de 100 millions de personnes ne payent pas l’abonnement Netflix

La guerre en Ukraine et la suspension des services de Netflix en Russie ont, certes, occasionnée une baisse de quelque 700.000 abonnés, compensée par des gains dans la zone Asie-Pacifique. Parmi les autres causes, le groupe avance également l, qui n’intègrent pas automatiquement Netflix. "Nous espérons qu’à terme, tous les ménages qui disposent de télévisions connectées auront accès à nos services", note la firme californienne dans une lettre aux actionnaires.

Mais cela ne fait pas tout. est celui du partage des comptes. La firme californienne estime que 100 millions de personnes accèdent à ses contenus sans payer, en plus des plus de 220 millions qui payent pour les contenus. "Les partages de comptes freinent les nouveaux abonnements et notre croissance", regrette le géant du streaming. Un phénomène qui croît au même rythme celui de la concurrence. "Plus on jongle [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles