Marchés français ouverture 31 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2096
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    27 850,18
    -380,86 (-1,35 %)
     
  • BTC-EUR

    42 115,80
    -5 467,25 (-11,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,19
    -167,64 (-10,72 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Netflix, faut-il acheter les actions après la chute ? : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

JPMorgan reste positive sur les actions Netflix, en dépit de la lourde déception du géant américain du streaming, qui a dévoilé des chiffres en deçà des attentes sur le front des abonnés. La banque américaine recommande toujours d’acheter l’action mais abaisse de 685 à 600 dollars son objectif de cours. Neutre, Credit suisse vise quant à lui 586 dollars. De son côté, Stifel passe de “Neutre” à “Acheter”, affirmant que la trajectoire à long terme reste intacte, avec un objectif de cours porté de 550 à 560 dollars.

"Netflix est une société de technologie grand public de premier ordre dont les actions devraient être accumulées sur les baisses du cours”, l’histoire de croissance à long terme du groupe étant jugée “convaincante". Wedbush est de son côté beaucoup plus pessimiste, avec à mi-avril un objectif de cours de 340 dollars, ce qui fait apparaître le titre comme “largement surévalué”, avec une valeur d’entreprise théorique de 162 milliards de dollars (sur la base d’hypothèses “optimistes”), contre une valorisation de plus de 240 milliards mardi.

>> A lire aussi - Netflix provoque la polémique avec un documentaire sur les Instagrameurs

Le titre Netflix devrait tester un support à 492-504 dollars. En deçà, la chute risquerait de se poursuivre vers 463-471 dollars. A la baisse, les principaux supports sont situés vers 420-423 dollars et 385-393 dollars.

>> Retrouvez ici tous les points sur la séance de Bourse

A contrario, le débordement confirmé de la barre de 555-575 dollars permettrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dimpl assure les PME contre les retards de paiement
Le vol de la Nasa et de SpaceX vers ISS avec Thomas Pesquet à bord reporté
Bridgestone Béthune : le site vendu à SIG (Log’s) pour son aménagement en "pôle industriel"
Veolia - Suez : les syndicats réclament la “remise à plat” de l’accord, “dans l’impasse”
Le fonds souverain de la Norvège a gagné un montant colossal en Bourse