La bourse ferme dans 5 h 25 min
  • CAC 40

    6 730,30
    -3,39 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 192,10
    +3,29 (+0,08 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1627
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 800,70
    +4,40 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 991,12
    +1 312,39 (+2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,35
    +0,59 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 585,20
    +42,22 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 239,97
    +35,42 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,3752
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Netflix fait l'acquisition de son premier studio de jeux vidéos

·2 min de lecture
Netflix avait annoncé en juillet ses ambitions en matière de jeux vidéos (AFP/VALERIE MACON)

Netflix a annoncé mardi soir l'acquisition de son premier studio de jeux vidéos, alors que le géant du streaming cherche à étendre son empire en direction de ce secteur très lucratif.

L'entreprise a mis la main sur Night School Studio, basé en Californie, et qui s'est fait connaître en créant le thriller surnaturel Oxenfree.

La plateforme, qui a bâti son succès sur la diffusion à la demande de films, séries, documentaires et, plus récemment, de shows de télé-réalité, avait annoncé en juillet ses ambitions en matière de jeux vidéos.

Elle avait indiqué viser notamment des déclinaisons en jeux virtuels de films ou séries particulièrement populaires.

"L'excellence artistique et l'expertise reconnue" de Night School en font "un partenaire inestimable", a affirmé Netflix. Le cofondateur du studio californien Sean Krankel, a évoqué pour sa part "un honneur surréaliste" en devenant le premier développeur de jeux vidéos à rejoindre Netflix, dans une publication de blog.

Netflix a déjà indique que l'accès aux jeux sera inclus dans les abonnements de ses clients.

Selon plusieurs analystes, il s'agit surtout pour le groupe de conserver ses abonnés au moment où la concurrence sur son coeur de métier se fait de plus en plus pressante.

Le groupe a déjà tenté l'expérience des jeux virtuels en diffusant en 2018 un épisode entièrement interactif de la série d'anticipation "Black Mirror" et en lançant un jeu gratuit pour mobile basé sur la série populaire "Stranger Things".

Autre défi, la compétition particulièrement vive dans le secteur des jeux vidéo, Netflix n'ayant pas forcément les capacités techniques nécessaires à la diffusion de jeux sophistiqués.

En août, le groupe a d'ailleurs affirmé qu'il avait commencé à tester ses capacités en la matière avec des utilisateurs en Pologne. Netflix a aussi recruté un vétéran du secteur, venu de Facebook, Mike Verdu, pour diriger l'équipe dédiée aux jeux vidéos.

Le marché en forte croissance des jeux vidéos pèse désormais plus de 300 milliards de dollars de chiffre d'affaires au niveau mondial, selon une étude publiée fin avril par le cabinet de conseil Accenture.

kjl/lth/abx/spi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles