La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 940,05
    -38,03 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 487,79
    -133,92 (-1,15 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0867
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 361,54
    -500,74 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,90
    -12,97 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    4 045,99
    -24,57 (-0,60 %)
     

Netflix, Amazon : quelles sont les limites des modèles d’abonnements et de location pour leurs clients ?

© Pexels/cottonbro studio

Les années 2010 ont consacré l’âge de l’accès : fût-ce à travers l’abonnement ou la location, les consommateurs ont progressivement pris l’habitude – et même décidé – de se passer des droits de propriété que leur transférait le producteur à l’achat d’un bien. En d’autres termes, la valeur d’usage  des biens et services a progressivement supplanté la valeur d’échange de ces derniers. Se sont ainsi développés des services aussi divers que ceux de streaming audio ou vidéo (location d’un catalogue auquel l’accès ne tient que tant que l’utilisateur est abonné au service – Netflix, Spotify, Deezer, etc.), l’accès à un véhicule à tout moment (Uber), à des vêtements (le Closet, Rent the Runway), ou même la location de couches lavables (Popopidoux, Coco couche).

Au-delà de l’accès au bien lui-même a aussi émergé, grâce à l’Internet des Objets  (IoT pour « Internet of Things »), qui renvoie à la connectivité dont peut être doté tout type d’objet afin de se connecter à d’autres objets ou systèmes applicatifs), un accès de plus en plus fin à certaines caractéristiques du bien.

Revenus récurrents

Cela a généré de nouveaux types de business models, directement inspirés du fonctionnement des smartphones et de leurs écosystèmes d’applications mobiles (j’achète mon smartphone, et j’achète ensuite auprès du fabricant ou d’autres entreprises des applications qui vont en démultiplier sa valeur d’usage). Par exemple, les constructeurs automobiles proposent maintenant des options à la demande dis...


Lire la suite sur LeJDD