Marchés français ouverture 3 h 5 min

Comment Netflix et Amazon bousculent le petit monde du cinéma

Le scénario de Frédéric Garcia, un ancien créateur de pub de 30 ans, le microcosme français n’en voulait pas. Une histoire de lycéens qui acquièrent des superpouvoirs grâce à un dieu vaudou, le tout situé dans une banlieue rappelant sa propre enfance, dans l’Essonne. « J’ai sollicité 19 producteurs, se souvient-il. Pour eux, proposer cette série aux chaînes de télé était inenvisageable. » Trop jeune, trop marginale : elle n’entrait dans aucune case. Jusqu’au moment où Mandarin, la vingtième boîte de prod sollicitée, a eu l’idée de proposer son script à Netflix. Dix-huit mois plus tard naissait Mortel, disponible chez les 6 millions de Français abonnés, et doublée en quatre langues pour en toucher potentiellement 152 millions d’autres dans le monde entier…

Incontestablement, un vent nouveau souffle sur la fiction française, dont l'écosystème était jusqu’à présent très balisé. Avec une poignée de chaînes clientes ; des quotas de production française imposés à celles-ci ; enfin, des cahiers des charges souvent trop timides, destinés à plaire à la fameuse « ménagère » de moins de 50 ans, et donc aux annonceurs publicitaires.

>> A lire aussi - La somme affolante que Netflix pourrait investir dans ses contenus en 2020

Avec la montée en puissance de Netflix et demain des autres plateformes numériques, les cartes sont rebattues. D’abord, elles donnent leur chance à de nouveaux talents, comme Frédéric Garcia, qui n’avaient pas toujours leurs entrées dans ce milieu très consanguin. Avec leurs méthodes made in USA, elles chamboulent ensuite la façon de produire des séries, mettant à mal le rôle central des producteurs et des réalisateurs chez nous. Enfin et surtout, elles sapent l’audience des chaînes traditionnelles…

Soyons juste, l’arrivée de Netflix et, plus marginalement pour l’instant, d’Amazon Video chez nous a créé un appel d’air, mais pas une révolution. A ce jour, la plateforme de Reed Hastings a sorti sept séries françaises (dont Family Business) et quelques documentaires,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La "collection parfaite" de whisky mise en vente
Jersey et Guernesey : quelle île est la plus ensoleillée pour passer ses vacances ?
Offrez-vous la "maison bleue" de Maxime Le Forestier à San Francisco
Orléans : la commune règle les frais d'avocat du maire... mis en cause pour des dépenses suspectes
Trop cher et trop risqué : la Nièvre renonce à revenir aux 90 km/h