La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 256,72
    -222,88 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 115,18
    +45,76 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 558,18
    +3 563,40 (+11,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,14
    +44,30 (+4,57 %)
     
  • S&P 500

    4 236,70
    -10,74 (-0,25 %)
     

Nestlé en difficulté, de nombreux produits ne répondent pas à "la définition de santé"

·1 min de lecture

Avis de turbulences pour Nestlé, secoué par un document sur les aliments bons pour la santé. Dans une présentation interne diffusée aux cadres dirigeants, le géant suisse de l'alimentation reconnaît que plus de 60% de ses grands produits de consommation et boissons ne répondent pas à "la définition de santé" et que "certaines de nos catégories ne seront jamais saines", quelle que soit la façon dont le groupe les reformule, rapporte le quotidien britannique des affaires. Dans cette présentation, vue par le Financial Times, le groupe propriétaire notamment des confiseries Smarties et chocolats Crunch reconnaît que seuls 37% de ses produits et boissons obtiennent une note supérieure à 3,5 étoiles dans le système de notation à 5 étoiles, utilisé en Australie.

La note de 3,5 est la barre considérée comme bonne pour la santé dans ce système mis au point pour guider les consommateurs dans leurs achats, à l'image du système Nutriscore. Le chiffre de 60% évoqué dans la présentation ne porte toutefois que sur une partie de son portefeuille de produits, précise le quotidien aux pages saumon. Il ne concerne pas la nutrition infantile, ni les produits pour animaux de compagnie, le café ou encore la nutrition médicale. En pratique, ce chiffre de 60% ne concerne "qu'environ la moitié" de ses activités en termes de chiffre d'affaires.

>> A lire aussi - Nestlé écoule ses marques d'eau de source américaines pour 4,3 milliards de dollars

Alors que les consommateurs se détournent des pizzas surgelées, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bitcoin, Ethereum… les cryptomonnaies désormais accessibles à la Bourse de Paris
L’Iran veut tripler sa production de pétrole, une “priorité” pour doper sa “puissance”
Le géant du tabac BAT soupçonné de publicité déguisée en Italie, 3 stars risquent une amende
Italie : lourde peine de prison pour d’ex-propriétaires de l’usine Ilva, après des centaines de morts
Prisma Media passe dans le giron de Vivendi