Marchés français ouverture 8 h 45 min

"Ce n'est pas parce qu'on baisse les taux que les gens vont investir davantage", avertit Jacques de Larosière (ex-FMI)

1 / 2

"Ce n'est pas parce qu'on baisse les taux que les gens vont investir davantage", avertit Jacques de Larosière (ex-FMI)

Les instances internationales doutent. Elles seraient même dans l'"impasse". Le Fonds monétaire international (FMI) table désormais sur une croissance "plus lente dans près de 90% du monde" et sa nouvelle directrice, Kristalina Georgieva, estime que les tensions commerciales risquent d'amputer de près de 0,8% le PIB mondial d'ici 2020. Les analystes de l’OMC ont également fortement revu à la baisse leurs prévisions de croissance du commerce pour 2019 et 2020. Bref, les indicateurs...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi