La bourse ferme dans 8 h 27 min

NEC qualifie les systèmes de câbles télécom sous-marins à 20 paires de fibres, avec d'autres améliorations à suivre

Des innovations visent à lancer les câbles sous-marins NEC à 24 paires de fibres et au-delà

NEC Corporation (TOKYO : 6701) et sa filiale OCC Corporation ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont complété la pleine qualification de répéteurs et de câbles optiques sous-marins contenant jusqu'à 20 paires de fibres (40 fibres). Ils améliorent de 25 % le compte de fibres par rapport aux systèmes à 16 paires de fibres précédemment construits par NEC. Ce développement permet aux propriétaires de câbles du monde entier de construire des câbles télécom sous-marins capables de la plus haute capacité de trafic, tout en optimisant le coût par bit de l'équipement immergé.

NEC a obtenu ce résultat avec seulement des modifications mineures de ses conceptions de répéteurs et de câbles. Pour ce faire, la société a optimisé les composants de répéteurs clés et prouvé que sa conception de câble existante pouvait facilement intégrer un plus grand nombre de fibres. Les répéteurs à 20 paires de fibres continuent d'utiliser une technologie de partage de pompe quadruple introduite pour la première fois par NEC en 2010, qui assure une grande efficacité optique et électrique.

Le câble à 20 paires de fibres d'OCC peut être fabriqué en utilisant une large gamme de fibres optiques existantes, en fonction des besoins de chaque nouveau système de câble. Qui plus est, OCC a démontré à ses clients qu'ils pouvaient identifier visuellement des fibres individuelles en utilisant une combinaison de marques d'anneau et de coloration de fibre conventionnelle. Ceci permet également d'augmenter considérablement le nombre potentiel de fibres dans un câble. Il est important de noter que dans un câble OCC, la performance de transmission de la fibre n'est pas du tout affectée, ni par la coloration de la fibre, ni par les processus de câblage.

« Alors que la demande monte en flèche dans le monde en termes de capacité, NEC s'engage à aider ses clients à dimensionner leurs réseaux de façon rentable », a déclaré Takaaki Ogata, directeur technique exécutif de la Division des réseaux sous-marins de NEC. « D'autres augmentations significatives du compte de paires de fibres de l'équipement immergé de NEC sont annoncées pour bientôt », a-t-il ajouté.

La production en série des répéteurs et du câble optique sous-marins nouvellement qualifiés a déjà commencé.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200115005334/fr/

Contacts

Joseph Jasper
Division des communications d’entreprise
NEC Corporation
j-jasper(at)nec.com