La bourse ferme dans 18 min
  • CAC 40

    6 708,69
    +71,69 (+1,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 198,17
    +47,98 (+1,16 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,59
    +493,27 (+1,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1747
    +0,0051 (+0,43 %)
     
  • Gold future

    1 751,60
    -27,20 (-1,53 %)
     
  • BTC-EUR

    37 527,38
    +956,38 (+2,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 109,04
    +0,12 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,09
    +0,86 (+1,19 %)
     
  • DAX

    15 652,96
    +146,22 (+0,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 087,71
    +4,34 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 031,09
    +134,25 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 450,59
    +54,95 (+1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3734
    +0,0114 (+0,84 %)
     

Ne pas scotcher les passagers à leur siège : la consigne polémique donnée par une compagnie aérienne

·1 min de lecture

La consigne prête à sourire, mais elle révèle en réalité un problème plus inquiétant. Alors que les compagnies américaines peinent à maîtriser les passagers turbulents, United Airlines a rappelé à ses employés, stewards et hôtesses de l’air, les pratiques autorisées face à des comportements inappropriés. Selon le document, consulté et publié par le New York Times le 19 août dernier : "des dispositifs à bord peuvent être utilisés lors des situations difficiles" mais "les mesures alternatives comme du scotch ne devraient jamais être utilisées".

La note intervient après l’incident survenu sur un vol de Frontier Airlines entre Philadelphie et Miami, aux États-Unis. Un passager alcoolisé aurait alors agressé sexuellement et physiquement plusieurs employés. Il avait terminé son voyage scotché à son siège. Des images qui avaient mis mal à l’aise les compagnies aériennes, partagées entre la nécessité de soutenir leurs employés et celle de rassurer la clientèle.

"Coup marketing malsain"

Dans ce contexte, le mémo envoyé par United Airlines à ses employés a provoqué une vive polémique. Les salariés ont en effet accusé leur employeur de les avoir trahis à des fins de communication, et alors qu’ils n’ont rien à voir avec l’incident qui s’est déroulé au sein d’une autre compagnie. L’Association of Flight Attendants (AFA), principal syndicat du secteur, a d’ailleurs dénoncé un "coup marketing malsain", détaille Slate qui rappelle que le personnel de la compagnie utilise des colliers de serrage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Suisse, zone euro… les choix de Pictet AM : le conseil Bourse du jour
CAC 40, milliardaires, inflation… qui a profité de la crise du Covid-19 ?
Bitcoin : la Suède forcée de rendre 1 million de dollars à un trafiquant de drogue
Des teambuildings pour le télétravail, des poussettes d'occasion... les start-up à suivre
CAC 40, Ethereum, Orange, Sanofi, Kering… : au programme de la newsletter Momentum

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles