Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0824
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    2 045,60
    +14,90 (+0,73 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 182,11
    -523,67 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,56
    -2,05 (-2,61 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2671
    +0,0013 (+0,10 %)
     

"Vous ne pouvez pas partir si jeune" : cette mise en garde des médecins qui a bouleversé Issa Doumbia (VIDEO)

Capture d'écran France 2

Plus de 25 kilos. C’est le poids perdu par Issa Doumbia depuis le début de sa transformation en 2018. Si le comédien et humoriste s’est remis au sport et a fait attention à son alimentation, c’est suite à une grosse frayeur médicale. "J’ai eu un problème cardiaque. Et on m’a directement fait une intervention parce que j’avais une artère bouchée. A partir de ce moment-là, ça m’a sonné", a-t-il expliqué dimanche, sur France 2, dans l’émission Un dimanche à la campagne.

"Je n’ai jamais eu de problèmes où je me suis dit « Ouais, tu es gros ». Physiquement, j’aimais bien comme j’étais et je vivais bien. Mais là, mon corps a dit « stop » et je n’avais plus le choix. Les médecins m’ont dit « soit vous perdez du poids, soit vous continuez et on vous perd ». Un médecin m'a beaucoup touché. Il m'a dit : « Vraiment monsieur Doumbia, ce n'est pas possible, on vous aime. Vous ne pouvez pas partir si jeune ». Ça m'a touché", a-t-il ajouté dans l’émission de Frédéric Lopez.

Sans fard, Issa Doumbia a révélé qu’il a longtemps souffert d’une addiction à la nourriture liée à un moment important de son passé familial. "Aujourd'hui, je retrouve un peu ce corps (de ses 17 ans, ndlr), mais j'ai pris à partir du moment où mes parents se sont séparés", a-t-il avoué en qualifiant la nourriture de "refuge". "Avant je me jetais dans la nourriture pour tous ces soucis, dès que ça n’allait pas (…) Toutes mes colères, tous mes doutes, dès que j’arrive au sport je lâche tout. Et quand je ressors, je me sens h...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi