Publicité
La bourse ferme dans 6 h 17 min
  • CAC 40

    7 957,07
    +22,04 (+0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 970,83
    +7,63 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    2 355,80
    -8,30 (-0,35 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 530,52
    -235,71 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,24
    -5,63 (-0,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,15
    -0,08 (-0,10 %)
     
  • DAX

    18 486,53
    +13,24 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    8 204,76
    +21,69 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0012 (+0,10 %)
     

"On ne peut pas tricher avec des chiens": Luc Besson signe son retour au cinéma avec "DogMan"

"On ne peut pas tricher avec des chiens": Luc Besson signe son retour au cinéma avec "DogMan"

Tombé après avoir tutoyé les sommets, Luc Besson, le plus international des réalisateurs français, tente de rebondir avec DogMan, son dernier film qui sort ce mercredi dans les salles françaises.

Ce film tourné en anglais s'inscrit dans la veine noire du cinéaste, comme Subway, Nikita ou Léon. Le film raconte l'histoire d'un enfant battu et rejeté par son père, qui l'enferme jour et nuit dans une cage avec des chiens. Devenu adulte, handicapé depuis que son père lui a tiré dessus, il vit en marge de la société et vit de rapines.

Une histoire "de survivant"

DogMan est une histoire "de survivant, de combattant", a déclaré sa star Caleb Landry Jones à l'AFP, lors d'une rencontre à Venise, pendant la Mostra où le film était en compétition. "Privé de tout depuis le début, il reste quelque part très lumineux, plein d'amour et fragile, mais aussi fort et intelligent. Il persévère malgré tout", a-t-il ajouté.

PUBLICITÉ

Des dizaines de chiens ont été réunis pour le tournage, accompagnés de quelque 25 dresseurs. Certains avaient leur dresseur personnel et leur propre caravane. "Diriger 80 chiens est plus facile que de diriger des raies mantas [comme dans Le Grand Bleu]", a expliqué Luc Besson sur BFMTV. "Ce n'est pas si difficile que ça. Il faut accepter le chaos. Le chaos des chiens s'organise. Il faut faire avec. On ne peut pas tricher avec des chiens."

Entre "Joker" et "La Môme"

Auteur de grands succès comme Le Grand bleu, Le Cinquième élément ou Lucy, Luc Besson n'a jamais eu peur du mélange des genres. DogMan, aux accents parfois christiques, emprunte autant au Livre de la jungle pour son personnage à la Mowgli élevé par les animaux, qu'à la noirceur du Joker ou à La Môme pour ses scènes chantées.

Son épouse Virginie Besson-Silla coproduit DogMan et son fidèle compositeur, Eric Serra, en signe la musique. DogMan a permis à Besson de faire son retour sur les tapis rouges, de façon plutôt inattendue en compétition à la Mostra, dont il est reparti bredouille, et à Deauville.

Sur le plan judiciaire, Luc Besson a dû faire face en 2018 à des accusations de viol portées par l'actrice Sand van Roy. L'affaire était devenue l'une des plus emblématiques du mouvement #MeToo en France mais les accusations ont été définitivement écartées par la Cour de cassation en juin.

Article original publié sur BFMTV.com