La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 192,70
    -376,44 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

"Je ne l'oublierai jamais" : Pascal Obispo revient sur cette phrase de France Gall qui l'a marqué à jamais

·1 min de lecture

Demain, vendredi 29 octobre, sortira le tout nouvel album de Pascal Obispo "France". Celui-ci comportera principalement toutes les chansons composées pour France Gall mais chantées par d'autres, suite au projet manqué entre l'interprète de "Résiste" et Pascal Obispo.

Invité dans l'émission C'est à vous de ce jeudi 28 octobre, le chanteur s'est livré sur le refus de France Gall de chanter plusieurs de ses chansons, devenues de véritables tubes aujourd'hui. Parmi elles, "Sa raison d'être", hymne de la sidaction mais aussi "Chanter" ou "La clé", respectivement chantées par Florent Pagny et Patricia Kaas. Pascal Obispo est revenu sur une phrase, une seule, qui aura marqué sa vie à tout jamais.

"C'est Michel mais ce n'est pas Michel" : la phrase de France Gall qui a marqué Pascal Obispo

C'est donc en 1997, cinq ans après le décès de Michel Berger, que Pascal Obispo propose plusieurs de ses chansons à France Gall qui répondra après les avoir écoutées : "C'est Michel, mais ce n'est pas Michel". Un refus touchant et flatteur pour l'artiste qui était alors âgé de 32 ans : "C'était beaucoup de satisfaction pour le jeune compositeur que j'étais à l'époque, puisque c'était un compliment." confie Pascal Obispo sur le plateau de C'est à vous, avant d'ajouter : "Le job d'un compositeur, c'est de se mettre dans la peau d'une identité, d'un style, donc c'était un vrai compliment. [...] Et la suite de la phrase c'était 'Mais ce n'est pas Michel' parce que je pense (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Florent Pagny : ce choix pour l'anniversaire de ses enfants qui a consterné sa mère
Jean-Marc Généreux : cet avertissement de sa femme France Mousseau
Gigi Hadid : son compagnon Zayn Malik accusé d'avoir frappé sa mère, elle brise le silence
Carla Bruni admirative : sa déclaration touchante à Tristane Banon
Ingrid Chauvin revient sur son parcours douloureux pour devenir mère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles