Marchés français ouverture 2 h 19 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 697,45
    +19,65 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0693
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 145,80
    -25,47 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    27 886,10
    -431,49 (-1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    660,38
    -10,62 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Ne dites plus stablecoin, mais « cyberjeton indexé », en bon français

·1 min de lecture
USDC
USDC

La commission d’enrichissement de la langue française plonge dans le monde de la crypto.

Nouvelle incursion de la commission d’enrichissement de la langue française, cette fois dans le champ lexical de l’économie et de la finance. Une liste de termes francisés a été publiée au Journal officiel du 22 janvier 2022, comme cela a été relevé sur Twitter. Parmi les termes qui bénéficient désormais d’une traduction officielle figurent plusieurs expressions venant de la crypto.

La plus courante d’entre elles, « crypto currency » (ou « cryptocurrency ») est traduite par « cybermonnaie », un terme déjà employé en France, avec d’autres formulations, comme « monnaie virtuelle », « cryptomonnaie » et « monnaie digitale ». Cependant, la commission ne les recommande pas — surtout le dernier, car le mot « digital » ne signifie pas numérique en français.

La cybermonnaie regroupe l’ensemble des cyberjetons de même nature pouvant servir à des paiements, à l’instar d’une monnaie ayant cours légal, selon la définition apportée par la commission. Pour acquérir des cyberjetons, il faut passer par une plateforme d’échange qui permet d’acheter ou de vendre des cyberjetons, mais aussi d’en convertir d’une cybermonnaie à l’autre.

Stablecoin, tokenisation, CBDC

La commission apporte une traduction pour « tokenisation » (ou « tokenization »), avec deux formulations au choix : conversion en jetons ou bien titrisation en cyberjetons. Le cyberjeton sert d’unité de compte dans le cas d’un fractionnement de l’actif en parts,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles