Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 810,51
    +216,69 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 406,43
    -11,44 (-0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

NBA: Wembanyama et les Spurs sèchement battus à Los Angeles

NBA: Wembanyama et les Spurs sèchement battus à Los Angeles

Le prodige français Victor Wembanyama, décisif deux jours plus tôt, a sombré avec son équipe des San Antonio Spurs dimanche pour son premier déplacement en NBA, chez les Los Angeles Clippers (123-83). Les premières fois à Los Angeles sont souvent l'occasion d'une petit déception, face aux vilaines enseignes des temples de la surconsommation qui cernent les mythiques étoiles du Hollywood boulevard, au milieu des gaz d'échappement. Pour ses débuts dans la cité des Anges, Victor Wembanyama n'a pas échappé à la règle, et s'est pris un bon retour sur terre.
Loin de sa base de San Antonio et de la fin de match furieuse de mercredi, pour sa première victoire face à Houston, le Français et son équipe de jeunes cowboys texans se sont fait écraser par les expérimentés Clippers, les premiers candidats au titre qu'ils rencontrent cette saison sur les parquets.

"C'était une mauvaise soirée pour toute l'équipe"

Maladroit au tir, coupable de 5 pertes de balle, "Wemby" a dû se contenter de 11 points (5 rebonds, 2 passes, 1 contre) après deux matches à 15 et 21 unités. "Il faut que l'on se concentre plus sur certains points, la jeunesse n'est pas une excuse, il va falloir revoir le match pour essayer de comprendre", a expliqué Wembanyama. "C'est une histoire de persévérance. Ce n'est qu'une défaite, ce n'est que le début de la saison, on apprend. Dans les vestiaires, personne n'avait la tête basse. On va reprendre notre travail."

PUBLICITÉ

Est-ce le premier match NBA où le Français a été en difficulté? "Non, le troisième", a-t-il répondu fermement. Dépassés dès le premier quart-temps (23-17), les Spurs ont vu l'écart se creuser, à force de maladresse (25 pertes de balle), et comptent désormais 2 défaites et 1 victoire. "Pour ce qui est du niveau de jeu, des pertes de balles, c'était une mauvaise soirée pour toute l'équipe", a déploré son entraîneur Gregg Popovich. Côté Clippers, l'ancien Spur Kawhi Leonard, champion avec les Texans en 2014, a donné le ton avec 21 points, bien entouré par ses prestigieux coéquipiers Paul George (19 points) et Russell Westbrook (19 points).

Le champion toujours invaincu

Plus tôt dans la soirée, le champion en titre Denver a enchaîné un 3e succès en autant de rencontres cette saison face à Oklahoma City (128-95), toujours dans le sillage de son pivot serbe Nikola Jokic (28 points, 14 rebonds). Les Milwaukee Bucks du duo Damian Lillard/Giannis Antetokounmpo ont pris l'eau à domicile face à Atlanta (127-110), alors que le MVP de la saison dernière Joel Embiid a porté les Philadelphia 76ers (35 points, 15 rebonds) face à Portland (126-98).

Une fin de match haletante a vu Sacramento et De'Aaron Fox (37 points) avoir raison des Los Angeles Lakers de Lebron James (27 points, 15 rebonds), 132 à 127 après prolongation.

Article original publié sur RMC Sport