Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 833,46
    -170,13 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    16 775,69
    +89,72 (+0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0867
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 010,03
    +1 612,52 (+2,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 393,26
    +38,84 (+2,87 %)
     
  • S&P 500

    5 307,98
    +4,71 (+0,09 %)
     

NBA: fresques, burgers, coupes de cheveux... A San Antonio, les fans des Spurs déjà "gagas" de Wembanyama

NBA: fresques, burgers, coupes de cheveux... A San Antonio, les fans des Spurs déjà "gagas" de Wembanyama

A San Antonio, deuxième ville du Texas en termes de population, Victor Wembanyama a son burger, sa boisson, mais surtout... ses fresques. Ces œuvres artistiques sont nombreuses dans les rues. Sur l’un des murs de Mark’s Outing, un restaurant de burger, Wemby est ainsi représenté avec la Tour Eiffel et la Tower of the Americas, la tour emblématique de San Antonio.

Empire et Mickey Sanchez sont les deux artistes qui ont peint cette fresque, à quelques hectomètres du Frost Bank Center. Wembanyama est venu la signer cet été. "On est vraiment content de l’avoir ici à San Antonio", souligne Empire, le designer. "Il va changer les règles et le jeu du basketball. C’est génial de l’avoir avec nous. On a déjà vu des joueurs français ici venir et s’installer. On espère la même chose, l’avoir pour plusieurs années et gagner plein de bagues !"

Des rêves sans limite

"Wemby" a promis de revenir manger un burger dans cet établissement tenu par Mark, un abonné de longue date. "Je suis impressionné par sa technique et sa fluidité", explique ce dernier. "Je dis à tout le monde que cette année, on va gagner au moins 50 matchs. Wemby a dit qu’il voulait être champion. Plus vite il ramène le titre, plus vite on sera content."

Mark Burnett, lui, est l’un des fans des Spurs les plus connus. Il s’était fait une coupe de cheveux "Wemby" en juin dernier : "C’est un jeune homme si intelligent pour son âge", commente-t-il.

PUBLICITÉ

"Sa technique est de loin au-dessus de n’importe quel joueur jusqu’ici. On a entendu beaucoup de joueurs NBA parler et qui ne croyaient pas aux qualités de Victor. On voit qu’ils changent d’avis."

En attendant, la ville croit en l’étoile française. Il est déjà considéré comme une star, de l’aveu même des journalistes américains. Wembanyama est favori pour le titre de rookie de l’année et même déjà celui de meilleur défenseur de l’année, imitant un certain Rudy Gobert. Si chez les observateurs, disputer les playoffs et donc terminer parmi les 10 premiers de la conférence Ouest, serait déjà une belle progression, les fans rêvent eux plus grand, surtout après la triste saison 2022-2023 avec 22 victoires. "Les possibilités sont infinies", s’enthousiasme Mark. "Les playoffs cette année et le titre l’année prochaine ! Une dynastie arrive pour le futur !"

Article original publié sur RMC Sport