Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 446,55
    -265,66 (-0,69 %)
     
  • Nasdaq

    17 616,34
    +7,91 (+0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0749
    -0,0065 (-0,60 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 071,93
    -2 783,89 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 409,59
    -3,36 (-0,24 %)
     
  • S&P 500

    5 411,93
    -9,10 (-0,17 %)
     

NBA: comment fonctionne la loterie de la draft, où va se jouer l’avenir de Wembanyama

NBA: comment fonctionne la loterie de la draft, où va se jouer l’avenir de Wembanyama

Où va jouer Victor Wembanyama la saison prochaine ? Depuis de nombreux mois, il ne fait plus aucun doute que le nouveau phénomène du basket français va être choisi en première position le 22 juin prochain lors de la draft, cette traditionnelle cérémonie où les franchises NBA sélectionnent chacune leur tour les meilleurs jeunes de la planète basket. Mais l’identité de sa future destination reste encore un mystère.

Le suspense va être levé dans la nuit de ce mardi à mercredi (aux alentours de 2h30 du matin) lors d’une grande loterie. Ce système a été mis en place en 1985 afin d’éviter que la saison ne soit tronquée par une course à la dernière place. Chaque année, les moins bonnes franchises se voient chacune attribuer une probabilité d’obtenir le premier choix de la draft en fonction de leur classement. Depuis 2019, les trois pires équipes de la saison régulière ont chacune 14% de chance de remporter le jackpot. Avant celà, la dernière équipe de la saison régulière avait 25% de chance d’avoir le premier choix, l’avant-dernière 19,9% et l’antépénultième 15,6%. De sacrés écarts qui favorisaient le tanking, cette fameuse course à la dernière place.

L'avenir de Wembanyama décidé... avec des balles de ping pong

Dans la nuit de mardi à mercredi, les 14 franchises n’ayant pas réussi à se qualifier pour les playoffs vont donc suivre avec attention la 38e loterie de l’histoire. Avec des chances disparates (14% pour les San Antonio Spurs, Houston Rockets et Detroit Pistons ; 0,5% pour les New Orleans Pelicans) mais un rêve commun: obtenir le first pick et la possibilité de drafter Wembanyama.

PUBLICITÉ

Le principe de la loterie est le suivant: avant la cérémonie, les 14 franchises se voient attribuer un certain nombre de combinaisons de quatre chiffres, avec plus ou moins de combinaisons en fonction des chances d'avoir le premier choix (140 combinaisons pour les trois premiers, 5 combinaisons pour le dernier).

Ensuite, des balles de ping pong, numérotées de 1 à 14, sont placées dans un tambour qui tourne pendant 20 secondes. Après ces 20 secondes, une balle sort du tambour. L’opération est répétée jusqu’à obtenir une combinaison de quatre chiffres. L’équipe qui possède cette fameuse combinaison remporte le jackpot. Et voit son avenir très certainement chamboulé.

Article original publié sur RMC Sport