La bourse ferme dans 7 h 3 min
  • CAC 40

    6 392,34
    +24,99 (+0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 027,27
    +20,43 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    34 327,79
    -54,34 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,2214
    +0,0058 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 870,30
    +2,70 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    37 211,62
    +43,46 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 262,70
    +64,79 (+5,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,72
    +0,45 (+0,68 %)
     
  • DAX

    15 462,39
    +65,77 (+0,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 064,21
    +31,36 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 379,05
    -50,93 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 163,29
    -10,56 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,4198
    +0,0061 (+0,43 %)
     

Un navire chavire au large de la Louisiane, un mort et douze personnes portées disparues

·1 min de lecture

Une personne est morte et douze étaient encore portées disparues en mer mercredi au large de l'Etat américain de la Louisiane, après qu'un bateau industriel a chaviré dans le golfe du Mexique. Des garde-côtes américains et plusieurs bateaux de particuliers étaient à la recherche de survivants parmi l'équipage du Seacor Power, un bateau de charge de près de 40 mètres de long, qui a chaviré dans une tempête près de Port Fourchon, à environ 160 km au sud de la Nouvelle-Orléans.

>> LIRE AUSSI - Quatre personnes retrouvées vivantes après 32 jours de dérive dans le Pacifique

Un signal de détresse mardi 

Le navire, avec 19 personnes à son bord, a émis un signal de détresse vers 16H30 mardi (20H30 GMT) a annoncé le capitaine Will Watson, responsable au sein des garde-côtes américains. Les conditions de navigations étaient "difficiles", a-t-il estimé lors d'une conférence de presse. Une opération de secours est parvenue à sauver six personnes mardi soir.

"Malheureusement, nous avons repêché un corps à la surface de l'eau", a annoncé le capitaine, précisant que "les recherches se poursuivaient pour trouver les douze autres" membres de l'équipage. "Nous inondons la zone avec les ressources disponibles pour aider à la mission de sauvetage", a-t-il insisté.


Retrouvez cet article sur Europe1