Marchés français ouverture 1 h 59 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    22 990,01
    -341,93 (-1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,1682
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 350,86
    -235,74 (-0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    11 311,37
    -237,81 (-2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    259,28
    +16,60 (+6,84 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Une navette s'arrime à la Station spatiale internationale après un voyage express record

·1 min de lecture

Parti mercredi à 05H45 du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, le vaisseau Soyouz MS-17 dans lequel avaient pris place Kathleen Rubins, Sergueï Ryjikov et Sergueï Koud-Svertchkov s'est amarré à la Station spatiale internationale à 08H48. "Un nouveau record a été établi. Le temps total entre le lancement et l'amarrage du Soyouz était de 3 heures et 3 minutes", a salué dans un communiqué l'agence spatiale russe Roskosmos quelques minutes après cet arrimage à la Station, en orbite à 408 kilomètres au-dessus de la Terre.

 

>> A LIRE AUSSILa Nasa ouvrira la Station spatiale internationale aux touristes de l'espace dès 2020

Précautions contre la pandémie

Les vols les plus rapides vers l'ISS mettaient jusqu'à présent six heures environ. Cette nouvelle performance est rendue possible grâce à un nouveau système de guidage permettant de rejoindre l'ISS en seulement deux orbites, contre au moins trois auparavant. Ce système avait été testé en avril 2019 avec un vaisseau Progress, utilisé pour ravitailler en matériel la Station internationale.

Les trois scientifiques ont rejoint sur la Station orbitale les occupants actuels Chris Cassidy (Nasa), Anatoli Ivanichine et Ivan Vagne...


Lire la suite sur Europe1